Alors que les tensions entre l’Algérie et le Maroc ont atteint leur paroxysme, la course à l'armement entre les deux pays s’intensifie. En effet, quelques semaines après la signature d'un contrat entre l’Algérie et la Russie en vue d’acquérir 14 chasseurs de combat Sukhoï 57 de cinquième génération, le royaume chérifien commande, à son tour, des drones turcs. 

Ainsi, la course effrénée à l'armement entre les deux pays reprend de plus belle. Selon des médias marocains, les Forces armées royales marocaines (FAR) ont passé une commande de drones armés turcs. Les FAR vont, ainsi, réceptionner douze drones armés de type Bayraktar TB-2, fabriqués en Turquie. Cette même commande concerne quatre stations de contrôle au sol pour diriger les opérations. Les Bayraktar TB-2 sont des drones MALE (moyenne altitude longue endurance). Ils sont dotés d'une endurance de plus de 24 heures.

Selon les mêmes médias, ces acquisitions ont pour objectif de renforcer la capacité de l'armée marocaine qui doit faire face "aux forces du Polisario ainsi qu'à l'armée algérienne". Elles interviennent sur fond de conflit entre l’Algérie et le Maroc autour de la question du Sahara occidental.

L'armée algérienne devance celle du Maroc

Il faut dire que sur le plan de puissance, l'armée algérienne devance celle du Maroc. En effet, dans sa dernière édition de 2020, le site américain spécialisé dans les questions de défense a classé l’armée algérienne à la 28e place mondiale et en deuxième position en Afrique, derrière l’Egypte qui occupe, quant à elle, le 10e rang mondial.

Au niveau maghrébin, l’Algérie, avec un score de 0.4659, celui le plus proche de 0 étant le meilleur, a préservé sa première place. Elle est suivie par le Maroc (56e), la Libye (80e), la Tunisie (81e) et enfin la Mauritanie (124e). Selon la même source, le budget de la défense algérienne est estimé à 17 milliards dollars américains. En outre, l’Algérie compte une armée de 280 000 éléments, dont 130 000 réservistes.

Lire aussi: L’Armée algérienne parmi les plus puissantes du monde (Global Firepower)