La wilaya de Sidi Bel Abbes, dans le nord-ouest de l'Algérie, a été secouée par un acte criminel sordide le vendredi 23 avril. Selon des sources locales, un enfant de 8 ans a été brutalisé et violé à l’intérieur même d’une mosquée. 

Selon les informations relayées par les médias, le petit garçon de 8 ans a subi des abus sexuels avec violence avant la rupture du jeûne, et ce, dans un lieu de culte musulman. Sous le choc, l'enfant a tout raconté à sa mère. En réaction, cette dernière l'a conduit à l'hôpital pour le faire examiner par un médecin légiste. Certificat médical en main, elle s'est dirigée vers les services de sécurité pour déposer plainte contre l'agresseur de son fils.

Après les signalements de la mère et le témoignage de la victime, les services de sécurité se sont lancés à la recherche du mis en cause. Jusqu'à la soirée de vendredi, aucune piste ne semblait concluante. Néanmoins, les éléments de la police continuent leurs investigations. En plus des séquelles physiques, l’enfant est dans un profond état de choc qui nécessite un suivi médical à long terme.

Pour rappel, début avril, un enseignant du cycle primaire a été placé en détention provisoire pour « attouchements sexuels » sur ses élèves. Cela s'est passé dans la wilaya de Biskra, plus exactement dans la commune de Laghrous. L’arrestation du suspect faisait suite au dépôt d’une plainte par des parents d’élèves.

À lire aussi :  Seine-Saint-Denis : Violente bagarre entre Algériens et Égyptiens

Lire aussi : Kabylie : Le suicide d’un adolescent de 15 ans provoque l’émoi à Bejaia