Un trafiquant de passeports algérien arrêté en Grèce : recherché en France pour trafic de documents, un Algérien a été arrêté en Grèce, dans le quartier de Kolonos à Athènes. Selon la police hellénique, l'Algérien, âgé de 34 ans, faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen émis par la justice française dans le cadre d'une enquête pour trafic de documents utilisés dans l'immigration clandestine.

Un trafiquant de passeports algérien arrêté en Grèce

L'Algérien dont l'identité n'a pas été révélée, a été appréhendé vendredi 4 juin, selon le média grec d'expression anglaise Greek City Times. Il est accusé par la justice française d'appartenance à un réseau de trafic de documents (particulièrement des passeports) qui servaient aux candidats à l'immigration clandestine dans différents pays d'Europe, particulièrement la France.

Dans ses contacts avec la presse, la police d'Athènes a fait savoir que l'arrestation de l'Algérien recherché en France a eu lieu dans le cadre d'une opération appelée "Opération berbère", que la police française a menée depuis l'année 2018. L'opération ciblait un réseau international de trafic de documents.

Selon le média grec, les éléments de la police française ont déjà agi contre le réseau en question. Dans une précédente opération menée en septembre 2020, plusieurs membres de ce réseau international ont été appréhendés. Et c'est ce qui a conduit à l'identification de l'Algérien de 34 ans et à son arrestation en ce début du mois de juin.

À lire aussi :  Démantèlement d'un réseau de trafic de migrants et de cocaïne de et vers l'Algérie

Les Algériens nombreux à s'impliquer dans le trafic de migrants

Les Algériens sont nombreux à s'impliquer dans le trafic de migrants, florissant avec une demande en forte croissance. En France, les éléments de la Police des frontières ont mis fin, en octobre 2020, aux agissements d'un couple d'Algériens impliqués dans le trafic de migrants. Les deux Algériens, dont l'identité n'a pas été révélée, ont été pris en flagrant délit à la frontière avec l'Espagne. Ils tentaient de faire passer trois sans-papiers à bord de leur véhicule. L'interception a eu lieu au niveau du péage Le Boulou, selon des articles de presse de l'époque.