Résultats des examens de fin d'année : Les dates de l’annonce des résultats de la Cinquième, du BEM et du Bac sont désormais connues. En effet, selon le directeur central au ministère de l’Education nationale, les résultats de la Cinquième seront révélés le 20 juin, alors que ceux du BEM et du Bac seront diffusés respectivement le 5 juillet et le 22 juillet prochain.

Intervenant ce lundi 7 juin sur les ondes de la Radio nationale, le directeur central au ministère de l’Education nationale, Abbes Bekhtaoui, a indiqué que les services de son département avaient fixé les dates de la diffusion des résultats des trois examens de fin d’année. Selon la même source, les heureux lauréats de l’examen de fin de cycle primaire, qui s’est déroulé le 2 juin, seront rendus publics le 20 juin. Concernant l’examen de fin de cycle moyen (BEM), qui aura lieu du 15 au 17 juin, les résultats seront révélés le 5 juillet. Pour ce qui est de l’examen du Baccalauréat, prévu du 20 au 24 juin, le même responsable a indiqué que les résultats seraient connus le 22 juillet.

Résultats des examens de fin d'année : voici les dates retenues

Selon le directeur central au ministre de l’Education nationale, plus de 853 000 candidats ont passé, le 2 juin, l’examen de la Cinquième, alors que 641 787 candidats, dont 15 964 libres, sont appelés à passer l’examen du Brevet d’enneigement moyen (BEM) du 15 au 17 juin.

À lire aussi :  La harga devient un projet familial en Tunisie

Concernant le Bac, ce ne sont pas moins 731 723 candidats, dont 272 178 libres, qui sont concernés par les épreuves qui se dérouleront du 20 au 24 juin. Les candidats au Bac seront répartis sur 2 528 centres d’examen à travers le pays. Les centres de correction ouvriront leurs portes du 1er au 19 juillet prochain. Pour rappel, le taux de réussite du Bac/session 2020 avait atteint 55,30%.

Concernant le protocole sanitaire mis en place à l’occasion des examens du BEM et du Bac, le ministre de l'Education nationale, Mohamed Ouadjaout, a appelé les directeurs de l'éducation à travers les wilayas à imposer aux encadreurs des examens le respect des circulaires réglementaires et du protocole sanitaire préventif prévu dans les centres d'examen. C'est ce qui ressort d'un communiqué du ministère diffusé le 1er juin.

Le déroulement des examens sous un protocole sanitaire strict

Elaboré par des experts et des spécialistes, ce protocole spécial, validé par le Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie de coronavirus, prévoit la désignation d'un chef adjoint dans chaque centre d'examen pour s'occuper de l'aspect préventif et sanitaire tout au long des épreuves. Il prévoit aussi la désinfection de toutes les structures des centres d'examen avant l'ouverture et la fermeture des structures et locaux inutilisés. Cela en sus de la mise à disposition des équipements de protection nécessaires et la désinfection des bâches à eau.

À lire aussi :  Le calvaire des demandeurs de titre de séjour en Seine-Saint-Denis

En ce qui concerne les mesures préventives à l'intérieur des classes, le protocole prévoit une disposition des tables et des chaises qui permette d'assurer le respect d'une distanciation physique de plus d'un mètre entre les candidats, tout en s'assurant de la disponibilité de bavettes, de thermomètres à infrarouge portatifs, de sacs en plastique et de bacs à ordures en quantité et nombre suffisants.