L'Algérie pourrait abriter la CAN 2021 programmée dans 6 villes du Cameroun en janvier et février 2022. Selon le président de la Fédération algérienne de football (FAF) Charaf-Eddine Amara, l'Algérie pourrait présenter sa candidature pour accueillir la 33e édition de la Coupe d'Afrique des nations de football, dans le cas où le Cameroun se désiste à la dernière minute.

En effet, le président de la FAF a affirmé, ce mardi 8 juin devant des membres de la presse nationale algérienne, que « si le Cameroun se retire de l'organisation de la CAN 2021, nous allons nous concerter avec les responsables du pays pour que l'Algérie puisse accueillir la coupe d'Afrique ».

Il précise cependant qu'en tant que président de la FAF, il ne peut pas donner une réponse complète à cette problématique avant de consulter les hautes autorités du pays.

L'Algérie peut-elle accueillir un événement comme la Coupe d'Afrique des nations de football ?

Cela dit, l'Algérie a-t-elle les moyens d'accueillir une compétition de l''envergure de la CAN ? Il est difficile de le croire tant les infrastructures sont manquantes. À commencer par la rareté des stades dignes d'accueillir les matchs de coupe d'Afrique. Des stades que la Confédération africaines de football devra homologuer pour ce tournoi continental.

À lire aussi :  Liverpool prêt à tout pour s'offrir Ismaël Bennacer

L'Algérie doit achever les stades de Tizi-Ouzou et de Baraki avant d'accueillir la CAN 2021

Charaf-Eddine Amara compterait-il aussi sur l'achèvement des stades toujours en chantier, comme celui de Tizi Ouzou, en Kabylie, ou celui de Baraki, à Alger, pour atteindre un nombre d'infrastructures suffisant pour accueillir la compétition en question ? Parce qu'il faut dire que les stades du 5 juillet, Mustapha Tchaker de Blida et le nouveau stade d'Oran sont les seules infrastructures « présentables » dans des tournois internationaux en Algérie.

L'Algérie devrait donc se donner les moyens pour achever les stades de Tizi-Ouzou et Baraki pour pouvoir prétendre accueillir la CAN 2021. Mais il faut dire que ce sera très difficile en cette période de crise économique.

L'Algérie compterait-elle sur la pandémie de Coronavirus ?

Pire encore : l'Algérie manque cruellement d'infrastructures hôtelières susceptibles d'accueillir les fans des 24 équipes participantes. Les responsables algériens compteraient ils alors sur la pandémie de coronavirus qui a déjà provoqué le report de la compétition vers janvier/février 2022 pour imposer le huis clos à tous les matchs du tournoi ? Dans ce cas, ils se contenteraient d'accueillir les dirigeants et les joueurs, mais ils se passeraient des retombées économiques d'une compétition comme la CAN 2021.