L'ambassade des États-Unis en Algérie a dévoilé, le mardi 8 juin, les conditions d’entrée pour les Algériens sur le sol américain. La représentation diplomatique a indiqué qu'« un visa en en cours de validité est la seule autorisation requise pour qu'un ressortissant algérien puisse se rendre aux États-Unis ».

Dans un communiqué publié le 8 juin sur ses pages Facebook et Twitter, l’ambassade des Etats-Unis en Algérie a indiqué que « si il n’est pas citoyen américain ou titulaire d'une carte de résident permanent légale, un visa en cours de validité est la seule autorisation requise pour qu'un ressortissant algérien puisse se rendre aux États-Unis ».

Un test COVID-19 négatif requis pour entrer aux USA par avion

La représentation diplomatique des États-Unis a également tenu à rappeler aux candidats pour un voyage aux USA de se référer aux mesures sanitaires exigées en cette période de pandémie du coronavirus. « N'oubliez pas, un test Covid-19 négatif est requis pour tous les voyageurs par voie aérienne, venant aux États-Unis », écrit en effet l’ambassade des USA à Alger.

Le voyage aux USA reste compliqué

Il faut dire que l’entrée aux États-Unis reste très compliquée, même pour les ressortissants des pays européens. Les restrictions mises en place par Donald Trump en mars 2020 pour limiter le nombre de voyages entre l’Europe et les États-Unis restent toujours en vigueur. À ce jour, l’accès aux États-Unis est interdit aux voyageurs qui habitent ou ont séjourné au cours des 14 derniers jours dans l’espace Schengen, en Irlande ou au Royaume-Uni. Des exceptions restent tout de même possibles au titre de « l'intérêt national » : c’est le cas des étudiants, universitaires, journalistes, ainsi que des voyageurs pour motif humanitaire, de santé publique ou dans l’intérêt de la sécurité nationale des États-Unis.

Voyage en France, en Espagne et dans les pays d'Europe pour les Algériens

Toutefois, nombre de ces restrictions concerne également le voyage des Algériens vers de nombreux pays d'Europe. C’est le cas notamment pour la France et l’Espagne. En effet, l’entrée sur le territoire européen est toujours soumise à certaines conditions pour les ressortissants qui ne font pas partie de l’Union européenne. C’est ce qu’a rappelé, le 31 mai dernier, la compagnie nationale de transport aérien Air Algérie sur sa page Facebook. Les détenteurs de visas Type C (visa touristique) ne peuvent pas entrer en France et en Espagne, selon Air Algérie.

Ainsi, pour entrer en France, il faut avoir un motif impérieux, comme signalé sur le site du ministère français de l’Intérieur. Pour l’Espagne aussi, les voyageurs disposant d’un visa touristique n’ont pas droit d'entrer. Le pays pose des conditions aux ressortissants des pays hors Union européenne, comme expliqué sur le site https://www.spth.gob.es. Cette situation doit perdurer jusqu’à ce mardi 9 juin au moins, date à laquelle les États membres de l’Union européenne établiront la liste des pays extra-européens dont les ressortissants pourront entrer librement dans l’espace de l'UE.