Une première dans l’histoire du sport au Maghreb : Les joueurs du club marocain Hassania Union Sport Agadir ont évolué avec des maillots floqués avec leurs noms en caractères tifinagh. C’était dimanche 13 juin lors de la rencontre qui les a opposés au Widad Casablanca pour le compte de la 19e journée du championnat de football professionnel du Maroc Botola Pro.

L’équipe marocaine de HUS Agadir a évolué, le 13 juin, avec une tenue dont les noms des joueurs étaient floqués en caractères de la langue amazighe (Tifingah). Accueillant sur son stade la formation du Wydad Casablanca pour le compte de la 19e journée du championnat professionnel marocain Botola Pro, l’équipe du HUS Agadir a décidé pour la première fois d’évoluer avec des maillots floqués en Tifinagh. Une décision qui a suscité de nombreuses réactions chez les supporters de nombreux autres clubs au Maroc, mais aussi en Algérie et en Tunisie.

La formation du HUS Agadir a toujours revendiqué son identité amazighe, elle qui représente une bonne partie de la population Chleuh au Maroc. Mais il faut dire que c’est la première fois que la direction du club a pris une décision du genre : « Evoluer dans un match officiel, de surcroît retransmis en direct à la télévision avec des maillots floqués en caractère amazighs, est un acte d’engagement qui pourrait être assimilé à de la politique », estiment certains commentateurs, très contrariés par la décision du club marocain.

À lire aussi :  Privée du soutien financier de l'État, la JS Kabylie crie à l'abandon

L'Équipe d'Algérie avec des maillots écrits en arabe

Certains sont allés jusqu'à lier cette décision du club marocain avec celle de la sélection algérienne de football. Pour eux, « c'est une réponse à l’Algérie qui avait opté lors de ces matchs amicaux contre le Mali et la Mauritanie pour des maillots floqués en Arabe alors que la logique veut que la FAF devait opter aussi pour le caractère Amazighe pour l'un des deux matchs, pour montrer que l’Algérie repose sur deux langues nationales et officielles », écrit un commentateur.

« Un acte tout à fait légal »

Pour d’autres, le geste de la direction du HUS Agadir, « est un acte de tout à fait légal ». Pour eux, « le HUS Agadir, s’est juste conformé à la Constitution marocaine qui stipule que la langue amazighe est une langue nationale et officielle ». Pour eux « Rien n’empêche les autres clubs du championnat marocain de joueur avec des maillots floqués dans l’autre langue officielle du Maroc, à savoir l’Arabe ». Ils rappellent tout de même que « les noms des joueurs doivent être transcrits exclusivement en caractère latin lors des matchs officiels internationaux » comme le stipule le règlement de la FIFA sur les équipements.

À lire aussi :  FIFA : Voici le classement officiel de l'Algérie en octobre 2022

« Imazighen font honneur à l’Afrique »

Sur sa page Facebook, la direction du HUS Agadir, a publié une photo d’un de ses joueurs avec son nom inscrit en tifinagh sur le maillot.

« Les maillots du HS Agadir en caractère tifinagh pour la première fois de l’histoire. Imazighen font honneur à l’Afrique », lit-on dans la publication accompagnant la photo. Mieux encore, dans un autre message sur la page du HUS Agadir, une photo de deux joueurs de la JSK avec leurs maillots floqués en tifinagh a accompagnée celles des joueurs du HUSA. Un geste qui a suscité de nombreuses réactions chez les supporters des deux équipes.

Un geste salué par les supporters de la JSK

« La JSK et le HUS Agadir, fierté des amazigh » écrit un internaute. « Vive les amazigh où qu'ils se trouvent », écrit un autre.

Pour de nombreux supporters, le geste de la direction du HUS Agadir doit inspirer son homologue de la JS Kabylie. « Maintenant c’est à la direction de notre club, à a tête Cherif Mellal, de prendre l’initiative de joueur avec des maillots floqués en tamazight lors des matchs de championnat local. Rien n’interdit une telle initiative du moment que Tamazight et langue nationale et officielle en Algérie », écrit à ce propos un fan des Jaune et Vert.