Le « roi des pauvres » mène une vie de faste. Mohammed VI dépense sans compter alors que les marocains sont nombreux à vivre dans la misère. En effet, le budget alloué à la monarchie marocaine est régulièrement en hausse et dépasse de loin celui de plusieurs grands ministères.

Mohammed VI, qui est parmi les roi le plus riche au monde, est de plus en plus attaqué au Maroc pour ses dépenses extravagantes. L'acquisition d'un hôtel particulier à 80 millions d'euro par le roi revient à la surface. Les marocains sont nombreux à dénoncer ces dépenses faramineuses dans une conjoncture de crise. Pour certains marocains, l’énormité de ces dépenses met à rude épreuve le mythe du « roi des pauvres », un mythe  « soigneusement entretenu par un entourage royal véreux ». Des activistes et intellectuels dénoncent « le train de vie surréaliste de la monarchie marocaine, l’enrichissement exponentiel du roi et de sa famille »

Un hôtel particulier de 80 millions d'euros à Paris

Ces marocains affirment que la goutte qui a fait déborder le vase serait la folie que le roi du Maroc a décidé de s’accorder. En effet, Mohammed VI a décidé de s'offrir, un pied-à-terre dans la capitale française Paris à plus de 80 millions d’euros. Pour cette somme astronomique, le roi Mohammed VI a obtenu un hôtel particulier de luxe, d’une superficie de plus de 2145 m² sur trois niveaux, composé d’un jardin, d’une terrasse et d’une piscine couverte en plein cœur du 7e arrondissement de Paris, l’un des plus onéreux de la ville.

À lire aussi :  Réduction du nombre visas pour les Algériens : Un député français s’insurge

Pour le journaliste Salah Elayoubi :

« Les dernières révélations de la presse internationale [sur l’achat de l’hôtel particulier] ont largement contribué à amplifier la réputation de cupidité du roi et éroder son capital de sympathie. L’affairisme décomplexé et ostentatoire de la famille royale fait le reste. Mohammed VI se comporte de plus en plus en milliardaire provocateur. Ils sont loin les premiers moments du règne, lorsque le marketing du palais inventait la légende du roi des pauvres. »

Le jet privé Gulfstream du roi du Maroc

Les médias révèlent aussi que Mohammed VI a offert un jet privé Gulfstream, d’une valeur de 60 millions d’euros, à son fils le prince Moulay Hassan.

Il s'est également offert des vacances sur un yacht pour lui et environ une centaine de personnes, sans parler de l’aller-retour Maroc-Angleterre de son Aston Martin par avion-cargo seulement pour une révision.

Certaines sources estiment la fortune royale à « 6,97 milliards d’euros, dont 4,85 appartiendraient au roi », ce qui en ferait le cinquième monarque le plus riche du monde, selon diverses publications spécialisées.