Bekhouche Alleche, ancien président-directeur général (P-DG) de la compagnie aérienne Air Algérie a été entendu par un juge du tribunal de Sidi M'hamed (Alger) dans la journée de dimanche 27 juin, rapportent des sources concordantes. 

Selon le journal El Bilad, l'ancien P-DG d'Air Algérie a comparu, dimanche, devant un juge d’instruction du Pôle pénal spécialisé dans la lutte contre la corruption relevant du tribunal de Sidi M’hamed, à Alger. Bekhouche Alleche a été entendu dans des affaires liées à la corruption, selon la même source.

Il est à rappeler que Bekhouche Alleche a été relevé de ses fonctions en tant que directeur général de la compagnie aérienne Air Algérie le 9 janvier dernier. Un poste qu'il occupait depuis 2017. Il a été limogé le même jour que l'ex-ministre des Transports Lazhar Hani et le directeur de la filiale catering de la compagnie aérienne nationale.

Que reproche la justice à Bekhouche Alleche ?

Cette décision a été prise suite à une opération d’importation effectuée par la division catering d’Air Algérie, avait alors indiqué le Premier ministère. Il s'agissait « d’une opération d’importation par la compagnie aérienne nationale Air Algérie de fournitures liées à l’activité de catering et ce, sans tenir du contexte économique national et des orientations financières visant la gestion rationnelle des devises et la priorité à accorder à la production nationale », avaient précisé les services du Premier ministère.

À lire aussi :  Patrimoine : Les Français plus riches que les Américains et les Allemands

Bekhouche Alleche a été remplacé au poste du premier responsable de la compagnie par Amine Debaghine Mesraoua. Expert international en aviation civile et représentant de l'Algérie et de la région du Maghreb auprès du conseil de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), le nouveau P-DG a été installé dans ses nouvelles fonctions le 11 janvier par Farouk Chiali, ministre des Transports par intérim.