Une enseignante à la Faculté des lettres, sciences humaines et sociales de l’Université de Annaba, Professeur de son état, a été victime de violences physiques et verbales de la part des proches d’une étudiante lors de la soutenance d’un mémoire de Master, rapporte le média algérien El Khabar.

Dans une publication sur sa page Facebook, la Dr Baldrou Fatima Al-Zahra a signalé l’agression de sa collègue du département des Médias et de la Communication de l’Université de Annaba. La Professeur « a été agressée lors d’une soutenance par la proche d’une étudiante, qui l’a tirée par les cheveux et l’a violentée physiquement et verbalement, et ce après qu’elle (l’enseignante, NDLR) ait demandé aux parents des étudiants de respecter le protocole sanitaire mis en place ».

Non respect des protocoles sanitaires à l’Université

Les professeurs de la faculté ont condamné cette agression. Dr Hassina Bousheikh, enseignante à l’Université de Annaba, a déclaré dans un message sur Facebook que « la faculté ne peut accueillir les étudiants, ni travailler, en raison du manque de respect du protocole sanitaire, du manque d’eau et d’installations, d’agents de nettoyage et l’incapacité des agents de sécurité à garder la situation sous contrôle ». L’enseignante déplore « le mépris de la santé publique, la violation du campus universitaire et l’humiliation du professeur d’université ».