Un autre général-major et ex-haut responsable au ministère de la Défense nationale (MDN) vient d'être écroué en Algérie. Il s'agit du général-major, Rachid Chouaki, ancien directeur des industries militaires au MDN qui a été placé, le 13 juillet dernier, sous mandat de dépôt par le tribunal militaire de Blida.

C'est le deuxième haut gradé de l'ANP qui se retrouve en prison en l'espace d'une semaine. En effet, après l’ex-secrétaire général du ministère de la Défense, Abdelhamid Ghriss, la semaine passée, c’est au tour de l’ancien directeur des industries militaires du même ministère, le général-major Rachid Chouaki d’être placé sous mandat de dépôt, le 13 juillet, par le tribunal militaire de Blida.

Rachid Chouaki placé sous mandat de dépôt

Après avoir été auditionné durant des heures, le général-major Rachid Chouaki a été placé en détention provisoire très tard dans la soirée du mardi 13 juillet par le magistrat instructeur près le tribunal militaire de Blida. C'est ce qu'a indiqué le quotidien El Watan, dans son édition de ce jeudi 15 juillet.

La mise sous mandat de dépôt du général-major Rachid Chouaki, intervient une semaine après l’incarcération de l'ex SG du MDN, le général-major Abdelhamid Ghriss. Ce dernier est poursuivi pour plusieurs chefs d’inculpation, parmi lesquels : « enrichissement illicite », « abus de fonction » et « détournement de deniers publics ».

À lire aussi :  Le Sénat adopte une loi contre le port du voile lors des compétitions sportives

Rachid Chouaki a été limogé par Abdelmadjid Tebboune en juin 2020

Pour rappel, le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune avait mis fin aux fonctions du général-major Rachid Chouaki le 27 juin 2020. Ce jour-là, Tebboune avait procédé au limogeage de plusieurs autres hauts gradés de l’ANP : le général-major Abdelkader Lachkhem : chef du département transmissions, systèmes d’information et guerre électronique. Le général-major Ali Akroum : chef du département organisation et logistique de l’État-major de l’armée nationale populaire. Le général-major Mohamed Teboudelette : directeur central du matériel au ministère de la Défense nationale. Le général-major Salim Grid : commandant de l’académie militaire de Cherchell / 1re région militaire.

Tous ces hauts gradés de l’Armée font partie du cercle rapproché du défunt chef d’état-major de l’ANP Ahmed Gaïd Salah. Depuis l’extradition de Turquie, en avril 2020, de l’adjudant-chef Guermit Benouira, ancien secrétaire particulier de Gaïd Salah, le défilé de hauts gradés de l’armée devant le tribunal militaire de Blida n’a pas cessé. Au moins une dizaine d’entre eux sont en prison ; le dernier en date étant le général-major Abdelhamid Ghriss.