L'Algérie a rappelé son représentant diplomatique au Maroc. C'est ce qui a été annoncé aujourd'hui 18 juillet dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Le communiqué précise que le ministère algérien des Affaires étrangères attendait du Royaume du Maroc qu'il clarifie sa position définitive sur la situation diplomatique créée par les propos de son ambassadeur à New York, qualifiés d'« inadmissibles » dans le communiqué. Il est ajouté dans ce communiqué qu'en absence de réponse officielle du Maroc, il a été décidé le rappel, avec effet immédiat, de l'Ambassadeur d'Algérie à Rabat, « sans préjudice d'autres mesures éventuelles en fonction de l'évolution de cette affaire », ajoute le ministère.