La situation sanitaire en Algérie devient de plus en plus inquiétante. Le nombre de contaminations augmente chaque jour. Les hôpitaux sont saturés. Certains manquent cruellement d’oxygène. Le personnel de la santé est également touché de plein fouet par cette recrudescence. À ce rythme, l’Algérie pourra perdre le contrôle de la situation les prochains jours. Afin d'éviter l'hécatombe, le comité scientifique chargé du suivi de l’évolution de la pandémie propose la reconduction de toutes les mesures de confinement en urgence au vu de la dégradation de la situation sanitaire.

Ainsi, en plus de la vaccination, le retour à un confinement strict peut éviter à l'Algérie une situation catastrophique, selon de nombreux spécialistes. Ces derniers redoutent une perte de contrôle de la pandémie. Ils signalent qu'en une semaine le nombre des cas de Covid-19 positifs déclarés a augmenté de près de 30 % et la dégradation de la situation épidémiologique et sanitaire s’est vite accélérée.

Il faut dire que le nombre des cas déclarés dépasse la barre des 1000. Ce qui témoigne de la forte dynamique de la transmission de l’infection par les nouveaux variants. Pour faire face à cette recrudescence, le gouvernement a reconduit le couvre-feu partiel dans certaines wilayas. Il a aussi décidé de certaines mesures pour limiter la propagation de la pandémie.

À lire aussi :  Guerre d'Algérie : révélations sur les prisons de Normandie

Au niveau local, des walis ont décidé également de mettre en application certaines mesures dont l'interdiction d'activités culturelles et sportives. Cependant pour les spécialistes ces mesures sont insuffisantes notamment à quelques jours de l'Aïd al-Adha

Ces spécialistes préconisent le retour à un confinement strict avec l'interdiction de certaines activités. Ils estiment que cette troisième vague est plus dangereuse que les précédentes et pour y faire face il faut adopter des mesures encore plus contraignantes.