La circulaire qui fixe les modalités d'acheminement des dons de la diaspora algérienne en France continue a faire réagir les collectifs et associations qui font des collectes. En effet, ces Algériens demandent le retrait de ladite circulaire, ils appellent à un rassemblement devant l'ambassade d’Algérie en France le 14 août.  

Ainsi, selon ces citoyens engagés dans la solidarité avec l’Algérie « l'ambassade d'Algérie en France a publié sur son portail internet une circulaire fixant et réglementant l'envoi de médicaments et de matériels médical par la diaspora. Cette circulaire s'approprie l'initiative citoyenne au profit du ministère de la Santé ». Ils affirment que « la diaspora est en colère, car cette mesure est comprise par notre communauté comme un détournement, voire un obstacle, à la solidarité effective des citoyennes et citoyens avec leurs compatriotes ».

Ces citoyens algériens qui représentent différentes initiatives ajoutent qu' « au moment où des centaines de citoyens meurent par manque de médicaments et d'oxygène, cette circulaire vient heurter frontalement la réaction honorable de la diaspora algérienne face à l'apparition de la troisième vague de la Covid-19 ».

Ils concluent par un appel : « nous citoyennes et citoyens algériens rassemblés place de la République le 08/08/2021, exigeons le retrait de cette circulaire. Nous appelons l'ensemble de la diaspora à un rassemblement unitaire et pacifique devant l'ambassade d'Algérie le 14/08/2021 à partir de 14 h pour exiger le retrait de cette circulaire ».

Il faut dire que depuis la publication de cette circulaire plusieurs collectifs sont montés au créneau pour dénoncer « la récupération » des actions de solidarité par l'ambassade d’Algérie en France. Ce dernier, qui a tenté d'expliquer sa démarche s'est encore enfoncé, car sa dernière déclaration a également fait une grosse polémique. De nombreux internautes, militants activistes et aussi collectifs ont dénoncé les propos du ministre qui sont selon eux étaient « destinés à stigmatiser la Kabylie ».