Le président français, Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi 11 août l'envoi, dès jeudi, de deux Canadairs et un avion de commandement en Kabylie pour participer à l'extinction des incendies qui ravagent la région depuis quelques jours. Dans un message posté sur son compte Twitter, Macron a réitéré la solidarité de la France avec le peuple algérien.

"Face aux drames auxquels sont confrontés les amis de la France, notre solidarité est sans réserve. Au peuple algérien, je veux apporter tout notre soutien. Dès demain, deux Canadairs et un avion de commandement seront déployés en Kabylie en proie à de violents incendies", a écrit le président français.

La population de la région de Kabylie qui continue à lutter contre les incendies ne pourront qu'apprécier cette nouvelle. Les deux Canadairs et l'avion de commandement seront en effet d'une grande utilité, notamment pour lutter efficacement contre les feux de forêt qui ont fait jusque là 65 morts.

Les villages de Kabylie continuent à appeler à l'aide

Les appels à l'aide sont toujours lancés des villages de différentes communes de la wilaya de Tizi-Ouzou et de Bejaïa en proie au flammes. C'est dire, en somme, que la situation est loin d'être maîtrisée et plusieurs départs de feux sont encore signalés.

À lire aussi :  Une mosquée salafiste visée par une procédure de fermeture à Obernai

Il est à noter que dans un message publié dans la matinée de ce mercredi 11 août, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian a indiqué que la France se tenait "prête à apporter son appui pour faire face à cette situation" et a exprimé sa solidarité avec le peuple algérien. "Nos pensées vont à toutes les victimes et leurs proches", ajoute le chef de la diplomatie française.

Plus tôt dans la journée, la mairie de Marseille, avait également fait état de son soutien à la Kabylie en proposant l’envoi de marins-pompiers et de moyens de secours. Cela dans un tweet du maire Benoît Payan.