De violents incendies ravagent depuis le 9 août le nord de l’Algérie, particulièrement la Kabylie. Ces incendies ont déjà causé la mort d'au moins 75 personnes, dont 69 dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Le président français Emmanuel Macron a annoncé, le 11 août, l'envoi en renfort de deux Canadairs et d'un avion de commandement pour la Kabylie.

Les trois avions de la Sécurité civile ont décollé le jeudi 12 août, dans la matinée, de la base de Nîmes-Garons dans le Gard. Ils ont atterri en début d’après-midi à l’aéroport de Béjaïa. Dès leur arrivée, les deux canadairs français appuyés par un avion de commandement ont entamé leur délicate mission ; participer aux efforts de l’extinction des feux qui ravagent plusieurs localités de la Kabylie.

Plusieurs vidéos et images ont été partagés, en fin d’après-midi du 12 août, montrant les deux Canadairs en action, elles ont été publiées par la page officielle de la direction de la Protection civile de la wilaya de Béjaïa. D'autres vidéos ont été également partagées par des internautes montrant les appareils en provenance de la France survoler les lieux des incendies et larguer de l'eau. Des images qui ont réconforté les habitants de la Kabylie, qui espèrent en finir au plus vite avec cette catastrophe.

Les deux Canadairs français ont atterri le 12 août à l'aéroport de Béjaïa

Pour sa part, la Sécurité civile française a annoncé les premiers largages dans un communiqué publié sur leur page Facebook : « Les 2 Canadairs et le Beech sont arrivés en Algérie. Les premiers largages ont été réalisés pour faire face aux feux de forêt qui touchent la Kabylie. Les pompiers du ciel ont attaqué le feu à 32 reprises sur 3 zones différentes, ils continueront la lutte demain ».

Le 13 août, la même source a indiqué que « près de 200 largages ont été effectués depuis le début de la mission par les 2 Canadairs. Ils réalisent des opérations de défense de points sensibles en Kabylie près de Toudja ».

Les deux Canadairs ont regagné ce 15 août la base de Nîmes

La mission des deux Canadairs français en Kabylie a pris fin ce dimanche 15 août, soit après 72 heures de lutte contre les incendies ravageurs qui ont frappé la région de Kabylie. La présence de ces deux appareils a contribué largement à l’extinction de nombreux foyers qui se sont déclenchés dans plusieurs localités de la wilaya de Béjaïa.

Plus de 250 largages ont été réalisés en Kabylie par la mission française

« Notre module aérien regagne la base de Nîmes après 72 h d'engagement intense en Algérie. Plus de 250 largages ont été réalisés par nos équipes sur la totalité de la mission. Un appui aérien que poursuivra l'Espagne dans le cadre du MPCU », a indiqué ce dimanche 15 août la Sécurité civile française sur son compte Twitter.