Profitant de la venue ce mardi 17 août d’Abdelhafid Allahoum, conseiller à la présidence de la République pour présenter les condoléances du chef de l’État à la famille du défunt Djamel Bensmail, le frère de ce dernier a tenu à lancer un appel. Dans des déclarations à la presse, celui-ci a demandé aux Algériens de supprimer les vidéos des circonstances de la mort atroce de son frère.

Ce mardi 17 août 2021, le conseiller du chef de l'État, Abdelhafid Allahoum s'est rendu chez la famille du jeune Djamel Bensmail, lynché et tué dans des circonstances dramatiques, mercredi dernier à Larbaâ Nath Irathen, pour présenter les condoléances d'Abdelmadjid Tebboune. À cette occasion, le frère du défunt a pris la parole pour s'exprimer.

Le frère de Djamel Bensmail fait écho à la sagesse de son père

À l'instar de son père, le frère de Djamal a lui aussi appelé à l'apaisement. Il a en outre exhorté les Algériens à supprimer les vidéo circulants sur les réseaux sociaux concernant les scènes du meurtre de son frère. « Mon frère est décédé. Paix à son âme. Chaque âme goûtera à la mort, mais ça ne devrait pas arriver de cette façon », a-t-il déclaré. Et d'ajouter : « Nous demandons aux gens de supprimer les vidéos sur Djamal, car ma mère ne sait pas comment il est mort ».

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Il est à rappeler que le père du défunt était le premier à appeler au calme au moment où certains cercles ont tenté de semer le trouble après l'assassinat de son fils. « Les kabyles sont nos frères. Nous ne cherchons pas la discorde. Nous devons nous unir. Et que les auteurs de cet acte paient pour leur crime », a déclaré en effet le père de Djamel.