L'accueil – qualifié de scandaleux – réservé à Alger aux athlètes handisport, dont certains ont décroché des médailles d'or, a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux. De nombreux Algériens n'ont pas manqué d'exprimer leur indignation devant notamment le bus qui les transportait.

Les internautes sont en colère et ils le disent sans détour sur les réseaux sociaux. Les athlètes handisport qui revenaient des Jeux paralympiques de Tokyo 2020 avec plusieurs médailles ont été accueillis de façon « insultante » aux yeux de nombreux Algériens qui activent sur la Toile.

Les athlètes paralympiques algériens ne trouvent ni accueil, ni véhicule adapté

Un bus, vieux et qui ne répond pas aux besoins spécifiques de cette catégorie de personnes, a en effet été affrété par les autorités algériennes pour accueillir plusieurs athlètes handisport dont certains sont médaillés. L'image de l'athlète Safia Djelal (médaille d'or et recordwoman), qui trouvait des difficultés pour monter dans le bus, est qualifiée de « révoltante » par les contestataires.

Beaucoup ont dénoncé cette « insulte » faite aux athlètes en comparant l'accueil que les autorités sportives ont réservé aux athlètes qui ont enregistré une participation nulle lors des Jeux olympiques de Tokyo 2020. Particulièrement au judoka Fethi Nourine qui a déclaré forfait pour ne pas affronter un athlète israélien.

À lire aussi :  Youcef Belaili sur le point de quitter le Stade Brestois

En fait, les Algériens n'arrivent pas à accepter qu'aucune délégation officielle n'ait accueilli la délégation algérienne qui a fait retentir l'hymne national dans le ciel de Tokyo. Livrés à eux-mêmes, les athlètes et leurs entraîneurs n'ont même pas eu droit à un bus adapté aux personnes aux besoins spécifiques. Pour beaucoup, c'est une honte pour le Comité olympique algérien et le ministère algérien de la Jeunesse et des Sports.