La décrue de la pandémie de Covid-19, enregistrée ces dernières semaines à travers de nombreux pays au monde, a apporté son lot de bonne nouvelles pour les voyages internationaux. En effet, plusieurs pays ont décidé de lever les restrictions imposées aux voyageurs étrangers ; un présage d'une réouverture totale des frontières aériennes, estiment de nombreux observateurs.

Après la Grande Bretagne, qui a retiré l'Algérie de sa liste rouge il y a trois jours, c’est au tour d’un pays du Golfe de décider de lever les restrictions aux voyageurs de nombreux pays étrangers, dont l'Algérie. En effet, le ministère qatari de la Santé a annoncé que de nouvelles mesures destinées aux voyageurs – depuis et vers le Qatar – sont désormais en vigueur depuis le 6 octobre dernier.

L'Algérie retrouve la liste verte des voyages au Qatar

Le Qatar a mis à jour sa politique de voyage depuis et vers de nombreux pays, notamment en supprimant sa désignation « ambre » et en classant les pays par liste verte et rouge. L'Algérie, le Maroc et la Tunisie font désormais partie des 188 pays désignés comme verts par le Qatar. « Cette nouvelle classification permettra aux voyageurs entièrement vaccinés d’être exemptés de quarantaine en ne fournissant qu’un résultat de test PCR négatif, effectué dans les 72 heures avant leur arrivée sur le sol qatari », indique le communiqué du ministère qatari de la Santé publique.

À lire aussi :  Comprendre les relations aériennes entre l'Algérie et la France

Le but de ces changements est de « faciliter le processus de voyage et de retour dans l’Émirat du Qatar, à hauteur de la diminution notable des cas positifs au Covid-19 ces derniers temps dans le pays, avec un engagement total en faveur des mesures de prévention », précise la même source.

Les vaccins Sinovac, Sinopharm et Spoutnik V reconnus au Qatar, sous condition

D'autre part, le gouvernement du Qatar a indiqué que « les voyageurs vaccinés avec les vaccins chinois Sinovac et Sinopharm et le Russe, Spoutnik V devront tout de même effectuer un test sérologique d’anticorps ». Trois vaccins largement utilisés en Algérie, et qui sont donc reconnus par la Qatar pour les voyageurs algériens, avec une condition : « Les personnes ayant reçu deux doses d'un vaccin approuvé, sous condition suivies d'une dose de vaccin Pfizer ou Moderna, seront considérées comme totalement immunisées 14 jours après la dernière dose », précise en effet le ministère de la Santé.

Pour leur part, les voyageurs non vaccinés ou n'ayant pas complété les doses de vaccination nécessaires en provenance d’un pays de la liste verte, dont l’Algérie, seront mis en quarantaine à domicile pendant 7 jours, précise la même source.