Un autre pays européen faisant partie de l'espace Schengen reconnait le vaccin anti-covid chinois Sinovac. Il s'agit de la Norvège qui valide également le vaccin de fabrication indienne Covishield. Ainsi les voyageurs qui ont reçu l'un des deux vaccins peuvent désormais entrer dans ce pays sans être soumis aux règles d'entrée liées au Covid-19. Cette décision a été annoncée par le ministère de la Santé norvégien dans un communiqué cité par le site spécialisé SchengenVisaInfo.


Selon la même source, qui a rapporté l'information mardi 5 octobre 2021, cette mesure est entrée en vigueur à partir de cette même date. « Les personnes qui ont été vaccinées avec deux vaccins figurant sur la liste d'utilisation d'urgence de l'OMS bénéficient du même allègement de la quarantaine à l'entrée que les personnes vaccinées avec des vaccins approuvés par l'EMA », indique le communiqué du ministère, comme cela a été rapporté par SchengenVisaInfo.

Autrement dit, les personnes ayant été vaccinées avec le vaccin chinois ou indien seront exemptées de l'obligation de quarantaine et des tests. Elles peuvent en outre entrer en Norvège sans avoir à remplir le formulaire d'inscription. Néanmoins, souligne le ministère de la Santé de la Norvège « c'est une condition préalable que les voyageurs aient un certificat Covid qui puisse être vérifié à l'aide d'un code QR conformément à la solution de l'UE pour les certificats Covid ».

La liste des pays européens qui reconnaissent le vaccin Sinovac s'élargit

Notons qu'en Algérie c'est le vaccin chinois Sinovac qui est le plus utilisé pour la lutte contre le coronavirus. Pour rappel, ce vaccin est accepté dans plusieurs autres pays européens. Il s'agit de l'Autriche, Chypre, la Finlande, la Grèce, l'Islande, les Pays-Bas, l'Espagne, la Suède et la France. Cette dernière a commencé accepté le vaccin chinois à partir du 23 septembre passé. Depuis cette date, les Algériens ayant reçu leurs doses du vaccin chinois Sinovac pouvaient voyager en France avec le statut de voyageur vacciné.