Depuis plusieurs années, les responsables algériens ne cessent d’appeler à la diversification des ressources en devise du pays en encouragent l’exportation des produits hors hydrocarbures, qui constituent jusque là le principal pourvoyeur avec plus de 97 % d’exportations. Pour les économistes, le salut de l’Algérie passera donc inévitablement par la diversification des ressources financières en encourageant les exportations d’autres produits en dehors des hydrocarbures.

Les choses semblent aller dans le bon sens, selon les derniers chiffres rendus publics, où l’on annonce pour la première fois des rentrées importantes en devises pour les exportations en dehors des hydrocarbures. D’ailleurs, selon le ministre du Commerce Kamel Rezig, les recettes des exportations algériennes en dehors des hydrocarbures, devront atteindre un record à la fin de l’année en cours. « Nous tablons sur des recettes de l’ordre de 4,5 milliards de dollars des exportations en dehors des hydrocarbures à la fin de l’année 2021 », a déclaré à ce propos le ministre du Commerce, ce dimanche 7 novembre en marge d’un colloque sur l’investissement organisé à Alger.

Le représentant du gouvernement a indiqué à ce propos que « les recettes des exportations de l’Algérie hors hydrocarbures ont été de 2 milliards de dollars en 2020 avant de grimper à 3,4 milliards durant les neuf premiers mois de l’année en cours et atteindre 4,5 milliards à la fin de l’année ». Parmi les produits exportés cette année par l’Algérie figure le rond à béton. Un produit très demandé et dont les prix ont sensiblement augmenté ces derniers mois sur le marché mondial. D’ailleurs, parmi les marchés ciblés figure celui des États-Unis, faisant même de l’Algérie le premier pourvoyeur américain de ce produit durant le mois de septembre dernier.

À lire aussi :  Via le Maroc ou via l'Algérie ? Les enjeux du gazoduc reliant le Nigéria à l'Europe (contribution)

L’Algérie a exporté 42'662 tonnes de ronds à béton le mois de septembre aux États-Unis

C’est ce que révèlent, en effet, les données officielles américaines, rapportées par l'Union arabe du Fer et de l'Acier (UAFA) sur son site officiel, reprises le 6 novembre par l’agence officielle APS. « Les chiffres préliminaires émanant du Département du commerce des États-Unis font ressortir que le total des importations des États-Unis en rond à béton, s'est élevé à 143'950 tonnes en septembre passé, dont 42'662 tonnes en provenance d'Algérie », indique la même source.

Les donnés du département américain du commence montrent que les importations US en rond à béton algérien étaient de l’ordre de 13'846 tonnes en août 2021. En plus de l'Algérie, les autres pays exportateurs de rond à béton vers les USA pour le mois de septembre 2021 sont : la Turquie (40'471 tonnes), le Mexique (36'707 tonnes), la République dominicaine (11'772 tonnes) et le Costa Rica (5'119 tonnes).