La JS Kabylie est revenue de loin ce dimanche 7 novembre face au NA Hussein Dey, qui la recevait au stade 20-août à Alger en match comptant pour la 3e journée du championnat de Ligue 1. Les Canaris ont évité la défaite de justesse en égalisant dans les toutes dernières minutes de la rencontre, qui s'est soldée sur le score de 2-2.

La JSK ne perd pas, mais ne gagne pas non plus dans le championnat nationale de Ligue 1. Les Canaris ont aligné dimanche leur 3e match nul en autant de matchs joués depuis le début de la saison. Le score de parité ayant ponctué leur rencontre face au NAHD a cependant un goût de victoire pour les Kabyles. Ces derniers ont échappé belle à une défaite.

En effet, les Jaune et Verts ont longtemps été menés au score et n'ont égalisé que dans les ultimes moments du match. À la mi-temps, le résultat était de 2 buts à 0 en faveur des Algérois qui avaient pensé qu'ils avaient plié le match en leur faveur. C'était cependant sans compter sur l'envie et la volonté des Canaris qui ont eu ce mérite d'avoir cru jusqu'au bout.

Les camarades du Juba Oukaci ont ainsi réussit à réduire la marque par l'intermédiaire de Hocine Mouaki (87e) avant d'égaliser dans le temps additionnel du match grâce à Reda Bensayah. C'est dire en somme que la JSK a réussit une véritable remontada inespérée. Pour les supporteurs kabyles, cette performance peut en dire long sur la force du caractères de leur formation.

À lire aussi :  La CAN 2023 U17 et le Championnat d'Afrique 2023 seront organisés en Algérie

Il faut dire cependant que la JSK ne rassure pas pour autant. Son nouveau coach, le tunisien Ammar Souyah, désigné cette semaine à la tête de la barre technique de l'équipe, a du pain sur la planche pour former un groupe soudé capable de hisser haut cette saison le club le plus titré d'Algérie.