Face à la détérioration de la situation sanitaire en Europe, liée au rebond de la pandémie de Covid-19, les autorités marocaines ont décidé de suspendre les liaisons aériennes et maritimes entre le Maroc et la France, dans les deux sens, à partir de ce dimanche 28 novembre.

Il y a près de deux semaines, le Maroc a décidé de durcir les conditions d'entrée sur son territoire en raison de la hausse des contaminations au Covid-19 en Europe. Les voyageurs à destination du Maroc sont dans l’obligation de présenter des tests PCR négatifs et de se soumettre à des tests antigéniques à leur arrivée au Maroc. Tout passager testé positif à l'arrivée sera renvoyé immédiatement dans son pays d'origine, à l'exception des résidents permanents au Maroc.

Le Maroc durcit les conditions d’entrée sur son territoire

Ces mesures concernent tous les voyageurs en provenance des pays dits de « la liste B », dont la France, et de nombreux autres pays de l'Union européenne ainsi que le Royaume-Uni. L’Algérie et la Tunisie figurent également sur cette liste, selon la dernière actualisation du ministère marocain des Affaires étrangères. Ces mesures ne semblent pas suffire pour les autorités marocaines qui ont décidé de passer carrément à la suspension des liaisons aériennes et maritimes avec la France.

Suspension des liaisons aériennes et maritimes avec la France

Dans son communiqué, diffusé dans la soirée du jeudi 25 novembre, le comité interministériel marocain de coordination et de suivi du dispositif régissant les voyages internationaux pendant la pandémie a indiqué que la décision de suspendre les vols directs en provenance de la France, initialement censée entrer en application le 26 novembre, a été décalée jusqu'au dimanche 28 novembre à 23h59.

« La décision de décaler à dimanche la suspension des vols directs en provenance de la France vise à faciliter l'opération de retour des citoyens marocains et des étrangers résidant au Maroc », a précisé le communiqué interministériel marocain de coordination et de suivi du dispositif régissant les voyages internationaux pendant la pandémie. Cette suspension est effective « jusqu'à nouvel ordre », précise la même source.

À l’instar des vols, les autorités marocaines ont décidé également de suspendre les liaisons maritimes entre le Maroc et la France, et ceci dans les deux sens. Cette mesure, prise le 25 novembre, prend effet dès le dimanche 28 novembre à 23h59. La décision a été prise à travers une note de la direction de la marine marchande, relevant du ministère de l’Équipement, du Transport et de la Logistique. Selon les médias marocains, la décision de suspendre les liaisons maritimes entre le Maroc et la France, dans les deux sens, a été déjà notifiée aux différents ports et aux compagnies de transport maritime, en particulier celles assurant les lignes reliant les ports marocains de Tanger Med et Nador à ceux de Sète et de Marseille en France.