Madjid Bougherra, l'entraineur de l'équipe nationale algérienne A', ne jure que par la victoire face à la Tunisie lors de la finale de la Coupe arabe de la FIFA prévue ce soir au Qatar. S'exprimant en conférence de presse, à la veille de ce big match, le coach des Verts a affirmé que lui et ses joueurs tiennent au trophée.  

L'Algérie et la Tunisie s'affronteront ce soir à partir de 16 h (heure algérienne) au stade Al-Bayt de Doha, en finale de la Coupe arabe des nations. Il est clair que les deux équipes joueront pour gagner et l'entraineur de l'équipe d'Algérie, Madjid Bougherra, ne cache pas en son objectif, en affirmant en conférence d'avant match que son équipe jouera pour la victoire et rien que la victoire.

« Je ne pense à aucun autre scénario qu'à la victoire, c'est normal. On joue chaque match comme une finale et, surtout, on ne veut pas avoir de regrets. Être arrivé en finale, c'est positif, mais nous sommes des compétiteurs. À la fin, on ne retiendra que le vainqueur, donc nous voulons le trophée ! » a-t-il dit.

Et d'ajouter : « L'Algérie et la Tunisie se connaissent. Les Tunisiens ont mérité d'être là. C'est une fierté pour le Maghreb que nous soyons tous deux en finale ». Le premier responsable de la barre technique de l'équipe d'Algérie a en outre soutenu que la tâche ne va être facile face à la Tunisie qui renferme des joueurs d'expérience. « Cette finale ressemblera davantage à notre match face au Maroc, avec deux équipes qui se connaissent. Les Tunisiens ont beaucoup d'expérience de compétition, ils vont toujours loin en CAN », a-t-il indiqué.

L'ancien joueur des Rangers, dont les props ont été rapportés par l'agence de presse algérienne (APS), a par ailleurs indiqué que ses joueurs sont prêts pour relever encore une fois le défis. « Nous n'avons pas eu beaucoup de récupération, seulement deux jours avant cette finale. On travaille sur ce match, sur ce derby, et on sait que ça se jouera encore à l'état d'esprit. Cette compétition était longue. On a fait un petit parcours, avec des confrontations élevées, mais ce n'est pas la finalité. Désormais, on est à une marche de ce trophée ».