Un sans-papiers algérien a été arrêté en France après avoir agressé un imam, ont rapporté des sources médiatiques françaises, mardi 21 décembre 2021. L'agresseur, qui était en état d'ivresse s'est également pris à une devanture d'un restaurant et à des voitures en stationnement qu'il avait dégradées, soulignent les mêmes sources.

La paisible ville de Nancy, au nord-est de la France, a vécu dans la journée du 16 décembre dernier des faits pour le moins insolites, mais qui ont créé une panique chez les riverains. Leur auteur est un sans-papiers algérien qui a agressé l'imam de la mosquée An-Nour située au niveau de la rue Sainte-Anne, qu'il a menacé avec une arme blanche.

Les sources médiatiques françaises, qui ont rapporté l'information, n'ont pas précisé les raisons qui ont poussé l'algérien à agir de la sorte. Elles soulignent cependant que ce dernier était ivre au moment des faits. Incontrôlable, celui-ci s'en est pris également à un restaurant et à deux voitures en stationnement qu'il avait dégradés. Il a fallu l'intervention des agents de l'ordre pour le maitriser. L'auteur des troubles a été ensuite placé en garde à vue. Une expertise psychiatrique a été par ailleurs engagée pour tenter d'expliquer les raisons qui ont incité le ressortissant algérien à procéder à ces actes.

Le procureur de la République en charge de l'affaire a indiqué que selon l’expert chargé de la procédure, il y a eu « une altération de discernement de l’intéressé qui n’explique pas son geste ». Le sans-papiers algérien fait l’objet d’une comparution immédiate.