La descente aux enfers continue pour un ancien coéquipier de Riyad Mahrez à Manchester City. Il s'agit du champion du monde 2018 avec la France Benjamin Mendy, qui risque gros dans l'affaire d'agressions sexuelles dont il est accusé. Le mercredi 22 décembre 2021, il a été inculpé d'un viol supplémentaire.

Nouveau rebondissement dans l'affaire de l'ancien international français Benjamin Mendy, qui comparaissait le mercredi 22 décembre 2021 devant un tribunal en Angleterre (la Crown Court de Chester) dans le cadre d'une audience préparatoire en vue de son futur procès.

L'ex-joueur de Manchester City a désormais une autre charge sur ses épaules. Il est visé par un autre chef d'accusation, pour viol, qui s'ajoute ainsi aux 6 pour lesquels il était poursuivi.

Benjamin Mendy a ainsi vu son procès, initialement prévu pour le 24 janvier prochain, repoussé à l'été 2022. Deux dates ont été retenues pour son déroulement : le 27 juin et le 1er aout 2022.

Benjamin Mendy va rester en prison

En attendant, le footballeur français restera en prison et une autre audience préliminaire est programmée pour le 7 janvier 2022, durant laquelle la question d'une libération sous caution pourrait à nouveau être examinée.

Pour rappel, Benjamin Mendy a été placé en rétention provisoire le jeudi 26 août 2021. « Le Crown Prosecution Service (l’équivalent du procureur) a autorisé la police de Cheshire à inculper un homme en lien avec des allégations d'agression sexuelle. Benjamin Mendy, 27 ans, a été inculpé de quatre chefs de viol et d'un chef d'agression sexuelle », avait annoncé la police anglaise dans un communiqué.

Et de préciser : « les accusations concernent 3 plaignantes âgées de plus de 16 ans et auraient eu lieu entre octobre 2020 et août 2021. Mendy, de Prestbury, a été placé en garde à vue et doit comparaître devant le tribunal de première instance de Chester le vendredi 27 août ».

Depuis les accusations portées contre Mendy, qui a rejoint Manchester City durant le mercato estival de 2017, ne cessent de s'accroitre.