En dépit la crise sanitaire, le nombre de travailleurs étrangers ne cessent de s'accroitre dans de nombreux pays d’Europe. C'est le cas en Espagne, comme l’illustrent les derniers chiffres fournis par les autorités de ce pays, avec une hausse significative durant l'année 2021 du nombre de travailleurs étrangers exerçant de manière régulière.

Alors que le débat dans de nombreux pays d’Europe, à l’instar de la France, tourne toujours sur les problèmes liés à l’immigration, voila que la réalité du terrain confirme que la majorité de ces pays ne peuvent pas se passer de la main d’œuvre étrangère pour faire tourner leurs économies. La crise sanitaire engendrée par la pandémie de Covid-19 ne semble pas ralentir la demande des pays d’Europe pour les travailleurs étrangers.

Plus de 2 millions de travailleurs étrangers en Espagne

L’exemple est donné par l’Espagne. Ce pays du sud-ouest de l’Europe réputé pour être une terre d’immigration, notamment en provenance des pays d'Afrique du Nord, a connu durant l’année en cours une hausse sensible du nombre de travailleurs étrangers exerçant dans le pays.

Selon les chiffres fournis par la Sécurité sociale espagnole, repris par le site SchengenVisaInfo.com, un total de 2 290 099 travailleurs étrangers sont inscrits à cet organisme à la fin du mois de novembre dernier. Un chiffre qui représente 11,58 % du nombre total des travailleurs affiliés à la sécurité sociale du pays.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Le chiffre fourni par sécurité sociale espagnole font état d’une hausse de 29 320 emplois en novembre 2021 par rapport aux chiffres du mois d’octobre ; soit une augmentation  de 1,3 %. Sur les  2 263 281 travailleurs étrangers inscrit en novembre 2021 à la sécurité sociale, 792 644 sont originaires des pays de l'Union Européenne  (35,02 %) et 1 470 636 en prévenance d’autres pays étrangers (64,98 %).

Les statistiques de la Sécurité sociale espagnole montrent que les travailleurs en provenance de la Roumanie arrivent à la première place avec 332 430 travailleurs inscrits, suivis par les ressortissants marocains avec  280 858 inscrits. L’Italie (140 068 travailleurs), le Venezuela (106 304) et la Chine (106 232) complètent le tableau des travailleurs étrangers fourni par l’organisme espagnol. La même source précise que 56,65 % des travailleurs étrangers sont des hommes (1 282 152), alors que 43,35 % sont des femmes (981 128).