Depuis le 5 septembre 2021, la Guinée est dirigée par le colonel Mamady Doumbouya, qui a pris le contrôle du pays à la suite d'un coup d'État et avait renversé le président Alpha Condé, en fonction depuis 2010. Devenu l'homme fort de la Guinée, le colonel Mamady Doumbouya a reçu lundi dernier la délégation de sa sélection nationale de football, qui s’apprête à prendre part à la CAN 2021 prévue au Cameroun.

La sélection de la Guinée fait partie des 24 équipes en lice pour la 33e édition de la Coupe d'Afrique des nations 2021, prévue du 9 janvier au 6 février 2022 au Cameroun. La Guinée est logée dans le Groupe C, en compagnie du Malawi, du Sénégal et du Zimbabwe. Un groupe à priori abordable en vue d’une qualification au deuxième tour pour le Syli National, surnom de la sélection guinéenne.

En effet, mis à part le Sénégal, qui est le favori de ce groupe, les deux autres équipes sont à la portée de la sélection guinéenne en vue de décrocher le deuxième billet qualificatif. Pour sa première sortie à la CAN 2021, le Syli National de Guinée sera opposé au Malawi le 10 janvier 2022, à Bafoussam.

Le chef de l'État guinéen reçoit la délégation de son équipe nationale

À quelques jours du coup d’envoi de la CAN 2021, la sélection de la Guinée dirigé par l’entraineur local Kaba Diawara a été reçue le 27 décembre dernier par le chef de l'État guinéen au Palais Mohammed V à Conakry.

À lire aussi :  Entre l'Algérie et la France, Yacine Adli a tranché

Une cérémonie officielle durant laquelle le nouvel homme fort de la Guinée, le colonel Mamady Doumbouya, a remis le drapeau national aux joueurs de sa sélection, comme le veut la tradition dans ce pays avant chaque compétition sportive internationale. C’est en présence des hauts dirigeants de l’État que le président colonel Mamadi Doumbouya a d’abord adressé un message aux joueurs avant de leur remettre le drapeau national.

Le colonel Mamady Doumbouya menace les joueurs de l'équipe de Guinée

Face aux joueurs et aux membres du staff technique de l'équipe de Guinée, le colonel Mamadi Doumbouya n’a pas été tendre dans son message, comme le rapportent les médias locaux. En effet, le chef de l’État a tout bonnement exigé des joueurs de sa sélection de remporter le trophée, faute de quoi, ils seront dans l’obligation de rembourser l’argent investi dans la sélection.

« La coupe ou vous remboursez l’argent qui sera investi sur vous », lance en effet le chef de l'État guinéen à l’adresse du capitaine de sa sélection nationale, Mohamed Ali Camara, selon les propos du colonel rapportés par plusieurs médias. Un message qui n’a pas été sans susciter de nombreuses réactions en Guinée, mais aussi un peu partout dans le monde.

À lire aussi :  L'arrivée d'Islam Slimani au Stade Brestois 29 serait imminent

Pour de nombreux supporters guinéens, le message du chef de l'État est une forme d’encouragement pour les joueurs de la sélection nationale en vue de fournir plus d’effort durant la prochaine CAN, même si la victoire finale sera quasi-impossible au vu de la qualité des autres adversaires.

Pour d’autres par contre, à travers son message, le nouvel homme fort de la Guinée veut surtout montrer  son intransigeance quant à la gestion de l’argent public, en exigeant des résultats à tous les niveaux et dans tous les secteurs.