Les relations entre l’Algérie et la France ont connu dernièrement un grand coup de froid suite aux propos tenus par le président français Emmanuel Macron sur l’Algérie. Des propos qui ont suscité le courroux des autorités algériennes allant jusqu’à fermer l’espace aérien aux avions militaires français et à rappeler l'ambassadeur d'Algérie à Paris.

En effet, depuis le 2 octobre 2021, l’ambassadeur d’Algérie en France n’est plus en fonction à Paris suite à la décision des autorités algériennes de le rappeler à Alger, en guise de protestation contre les propos tenus quelques jours plus tôt par le chef de l’État français à l’égard de l’Algérie. Entre temps, les autorités françaises ont tenté d'apaiser la tension entre les deux pays.

La France a multiplié les gestes d’apaisement envers l’Algérie à travers notamment des déclarations au plus haut niveau de l’État pour réaffirmer la solidité des relations entre Paris et Alger, tout en souhait à chaque fois voir les relations entre les deux pays revenir à la normale. De son côté, le chef de l'État algérien Abdelmadjid Tebboune a conditionné en octobre dernier, le retour de l'ambassadeur d'Algérie à Paris au « plein respect de la France pour la souveraineté et les institutions de son pays ».

L'Ambassadeur d’Algérie en France reçu par Abdelmadjid Tebboune

La dernière visite du ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Diran, le 8 décembre à Alger, où il a été reçu par le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune, semble finalement produire ses effets. Moins d’un mois après cette visite, les autorités algériennes, qui n’ont jamais fermé la porte à un retour à la normale des relations algéro-françaises, ont fini par faire un geste qui confirme on ne peut mieux que les choses sont désormais revenues à la normale entre l’Algérie et la France.

En effet, le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune a accordé, ce mercredi 5 janvier, une audience à l’ambassadeur d’Algérie en France au siège de la présidence à Alger. « Le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune a reçu ce mercredi 5 janvier l’ambassadeur d’Algérie en France, Mohamed Antar Daoud, qui va reprendre ses fonctions à Paris à partir de jeudi 6 janvier 2022 », indique un communiqué de la Présidence algérienne.