Depuis l’apparition du nouveau variant Omicron du Covid-19, l’Angleterre a décidé de renforcer le contrôle des voyageurs en provenance de l’étranger. Le gouvernement avait durci, fin novembre puis début décembre, les restrictions de voyages en imposant notamment un test PCR deux jours après l’arrivé en Angleterre suivi d’un isolement jusqu’à l’obtention du résultat.

Une mesure jugée restrictive pour de nombreux voyageurs étrangers, dont les Algériens, sachant que jusqu'alors, seul un test antigénique était demandé 2 jours après l'arrivée des voyageurs en Grande Bretagne et aucun isolement n'était requis. Boris Johnson avait également annoncé le retour du masque obligatoire dans les magasins.

Ces mesures avaient également impacté les compagnies aériennes qui ont vu les réservations de vols vers l’Angleterre chuter brusquement. D’ailleurs, la mesure de mise en quarantaine décidée le 27 novembre 2021 a été levée quelques jours plus tard sur décision du chef du gouvernement britannique, Boris Johnson.

En effet, depuis le 7 décembre 2021, toutes les personnes âgées de plus de 12 ans voyageant en Angleterre doivent seulement présenter un résultat négatif d'un test PCR ou d'un test d’antigène. Le test doit être effectué 48 heures avant le départ.

L'Angleterre assouplit les mesures de restriction pour les voyageurs étrangers

Malgré ces restrictions, l’Angleterre a subi une vague massive de contaminations avec des records d'infection. Rien que durant la journée du 5 janvier 2022, plus de 194 000 cas positifs supplémentaires ont été recensés par les autorités sanitaires dans le pays. Selon les estimations de l'Office britannique des statistiques, le taux de contamination avait atteint, la dernière semaine de l'année 2021, une personne sur 20, et même une sur 10 rien que dans la ville de Londres.

À lire aussi :  Le Portugal modifie sa loi pour faciliter l'immigration de travail

Devant cette situation, le gouvernement britannique a fini par reconnaître l’inefficacité des mesures de restrictions imposées aux voyageurs étrangers, d’où sa décision de les assouplir. « Notre approche équilibrée signifie aussi que quand des mesures spécifiques ne répondent plus à leur objectif, elles sont supprimées » a en effet déclaré le Premier ministre britannique Boris Johnson le 5 janvier.

Les nouvelles mesures de voyage en Angleterre à partir du 7 janvier 2022

C’est ainsi que sur décision du gouvernement, les voyageurs en provenance de l’étranger n'auront plus, à partir du vendredi 7 janvier, besoin de se faire dépister avant leur trajet et n'auront plus, s'ils sont vaccinés, à s'isoler en attendant le résultat d'un test PCR réalisé après leur arrivée.

« À partir du 7 janvier (4 h 00), les adultes entièrement vaccinés et les moins de 18 ans n'ont pas besoin de passer de test pré-départ avant d'entrer en Angleterre », indique un communiqué du Premier ministère du Royaume Uni publié le 5 janvier.

Dans son communiqué, le gouvernement britannique a indiqué qu’à partir du 9 janvier (4 h 00 du matin), les adultes et les enfants de plus de 5 ans entièrement vaccinés doivent passer un test de flux latéral après leur arrivée en Angleterre. « Un test PCR n'est requis que s'ils sont positifs », précise-t-on.