Une première pour une Coupe d'Afrique des nations, le match Zimbabwe - Guinée, prévu mardi 18 janvier 2022 dans le cadre de la troisième journée du groupe B de la CAN qui se déroule au Cameroun, sera dirigé par un quatuor d’arbitres féminin.

La CAN 2021 qui se tient au Cameroun depuis le 9 janvier dernier n'a pas été la plus réussie dans l'histoire de cette compétition. En plus des défaillances sur le plan organisationnel et la détérioration des stades qui abritent les matchs, le tournoi a été secoué par plusieurs scandales. Le plus retentissant a été cependant celui du match Tunisie-Mali et dont le héros a été l'arbitre de la rencontre qui avait siffler la fin de l'empoignade avant terme et à deux reprises.

La CAN du Cameroun a été secouée également par l'agression dont ont été victimes des journalistes algériens qui avaient pour mission de couvrir l'événement. On retiendra en outre des surprises à l'appel concernant les résultats techniques des matchs du premier tour qui s'achèvera dans quelques jours.

En outre, cette CAN sera marquée par un fait inédit. Il s'agit d'ailleurs de l'une des rares bonnes choses à retenir de cette CAN 2021. C'est la première fois qu'un match d'une Coupe d'Afrique des nations est dirigé par un quatuor d'arbitres féminin. Ce sera, en effet, ce mardi 18 janvier 2022 à l'occasion de la rencontre qui mettra aux prises le Zimbabwe et la Guinée, il sera arbitré par la Rwandaise Salima Rhadia Mukansanga qui sera assistée par la Camerounaise Carine Atemzabong et la Marocaine Fatiha Jermoumi. La responsable de l’arbitrage vidéo sera la Marocaine Bouchra Karboubi.

À lire aussi :  L'entraîneur du Maroc, Vahid Halilhodžić, démis de ses fonctions

Zimbabwe-Guinée, un match à grand enjeu, les arbitres à rude épreuve 

« C’est la première fois qu’une équipe entièrement féminine arbitrera un match de la CAN », a indiqué d'ailleurs la Confédération africaine de football dans un communiqué annonçant la désignation de ces arbitres pour ce match, qui est d'une grande importance. C'est le cas de le dire pour la Guinée notamment. Les Guinéens, qui partagent la première place au classement du groupe avec le Sénégal, doivent l'emporter pour une qualification directe au prochain tour. Le Zimbabwe doit également l'emporter pour espérer se qualifier comme meilleur troisième. C'est dire, en somme que la tâche du corps arbitral de ce match ne s'annonce pas de tout repos.