Confirmée dans son poste d'ambassadrice des États-Unis d'Amérique en Algérie par le Sénat américain, Elizabeth Moore Aubin occupe un poste resté vacant depuis le mois d'août 2020. Elle sera installée officiellement au début du mois de février 2022. À quelques heures de son installation, Elizabeth Moore Aubin a adressé un message au Algériens. 

Dans ce message, la nouvelle ambassadrice a affiché son bonheur de revenir en Algérie. « Hello, salam, azul, bonjour ! Mon nom est Elizabeth Aubin. Et je suis honorée d’être le nouvel ambassadeur des États-Unis auprès de République algérienne démocratique et populaire. Mon époux Daniel (J.Aubin) et moi dirons bientôt au revoir à Washington DC et nous nous rendrons à la charmante Alger. Nous sommes ravis de retourner dans un pays qui représente beaucoup pour nous. Nous n’avons pas oublié l’hospitalité, la gentillesse et la chaleur algérienne », a déclaré l'ambassadrice.

Elizabeth Moore Aubin rappelle : « nous avons vécu 3 merveilleuses années à Alger de 2011 à 2014 quand j’ai servi comme no. 2 à l’Ambassade des Etats-Unis en apprenant à connaître le peuple algérien et un peu de votre beau pays. Qui ont était une partie de cette merveilleuse expérience ».

Elle affirme : « comme ambassadeur des États-Unis en Algérie, mon but sera d’améliorer encore les forts et bilatéraux liens entre nos deux pays et nos deux peuples. Et ce, à travers les investisseurs américains quant à l’économie diversifiée algérienne. Ou les opportunités de l’apprentissage de l’anglais pour les jeunes algériens. J’espère avoir l’occasion de visiter chaque wilaya. À bientôt ! ».

À lire aussi :  Voici le nouvel ambassadeur de l'Algérie en France

Parcours de l'ambassadrice Elizabeth Moore Aubin

Il faut rappeler que depuis janvier 2021, Elizabeth Moore Aubin est secrétaire adjointe principale par intérim du Bureau des affaires du Proche-Orient (NEA). Elle est également membre élue du conseil d’administration d’Executive Women at State ([email protected]).

D'août à décembre 2020, elle a été conseillère principale au NEA. Auparavant, elle était directrice exécutive du Bureau exécutif conjoint des Bureaux des affaires du Proche-Orient et des affaires de l’Asie du Sud et centrale, fournissant des orientations politiques, des conseils et une planification pour la gestion de 45 postes diplomatiques avec un budget de 2,5 milliards de dollars.

En mai 2016, Elizabeth Moore Aubin est devenue chef de mission adjoint, puis chargée d’affaires à Ottawa, au Canada. De 2014 à 2016, elle a été directrice exécutive du Bureau des affaires de l’hémisphère occidental.

Elizabeth Moore Aubin : Une femme qui connait l’Algérie

Il faut rappeler que la nouvelle ambassadrice connait très bien l’Algérie. De 2011 à 2014, elle a occupé le poste de chef de mission adjoint à l’ambassade des États-Unis à Alger, à la tête de l’équipe qui a remporté le prix du plaidoyer commercial du département en 2013.

Lors de son audition devant le sénat le 9 Juin 2021, Aubin avait déclaré que ses principales priorités en Algérie seraient de renforcer la coopération en matière de sécurité pour lutter contre le terrorisme et promouvoir la stabilité régionale, d’élargir les opportunités d’investissement pour les entreprises américaines afin d’avantager économiquement le peuple américain et enfin plaider pour de nécessaires réformes politiques et économiques dans le but de favoriser la stabilité de l’Algérie dans une économie post-Covid.

À lire aussi :  Voici le nouvel ambassadeur de l'Algérie en France

« Je soutiendrai les entreprises américaines qui souhaitent s’associer à des entreprises algériennes pour le développement de ce stratégique secteur énergétique, au bénéfice des deux parties », avait-elle promis devant la commission de sénateurs.