Éloigné et enclavé au piémont du Djurdjura, le village Ait-Ouabane, connu pour son organisation sociale, s'enrichis avec la naissance de son premier comité de village femmes. En effet, un groupe de femmes a décidé de s'organiser pour améliorer leur quotidien et participer plus activement à la vie de la cité.

Ce comité, qui ambitionnent de donner de la visibilité aux femmes du village, compte marquer la Journée internationale des droits des femmes (8 mars) par un programme d'activités très riche. Ces activités seront organisées durant le weekend, soit le vendredi 11 mars, jour auquel le village Ait-Ouabane connaîtra une grande effervescence.

Activités culturelles pour la Journée internationale des femmes

Les animatrices du comité de village femmes ont concocté un programme qui va de la culture au sport, en passant par des activités ludiques. Courses à pieds avec des sacs ou des œufs, concours de dessins et de plats traditionnels, ainsi que des exhibitions sportives par les les athlètes qui montreront leur savoir faire en ce qui concerne le self-défense et les autres arts martiaux. Un club de marcheurs sur échasses sera également de la partie avec des tableaux présentées par des filles et des garçons. Côté activités culturelles, il y aura des chants traditionnels (urar n tlawin, chants de femmes) réalisés par une troupe du village Ait-Ouabane.

À lire aussi :  Octobre rose, le mois consacré à la lutte contre le cancer du sein a commencé

Une chorale de filles et une autre de femmes vont animer la soirée musicale qui sera ponctuée avec un défilé de mode qui mettra en avant des filles et des vielles femmes qui reproduiront le quotidien des femmes du village. Une occasion de rendre hommage aux femmes âgées du village qui dépassent 85 ans. La troupe théâtrale d'Ait-Ouabane présentera une pièce qui colle avec l’événement et qui raconte un drame social lié aux répressions de la société patriarcale.

Comité de village femmes : Quels ambitions pour l'avenir ?

L'une de ses animatrices a affirmé à ObservAlgérie que ce comité de village femmes ne s'inscrit pas dans une optique de festivités folkloriques. Elle affirme que le groupe se tourne essentiellement vers des projets qui visent à atteindre l'autonomie financière des femmes et une participation active dans la gestion des affaires de la cité.

Pour cela, le comité de femmes envisage la création d'une unité de production de fromage fermier, l'organiser du tri sélectif des déchets, la création d'une campagne d'alphabétisation en 4 langues (tamazight, arabe, français et anglais) et enfin la reprise de l'organisation du Marché des productions bio des femmes d'Ait-Ouabane, dont la prochaine édition est programmée pour le 25 mars ; un événement qui s'inscrit dans le cadre du développement durable et de l'empowerment féminin. Durant cette journée du 25 mars, une campagne se sensibilisation contre les violences faites aux femmes sera également organisée.

À lire aussi :  France : Des comptes Uber loués à des sans-papiers algériens en quête de travail

Elle a tenu à souligner que depuis sa création, ce nouveau comité a reçu le soutien inconditionnel du comité de village (constitué exclusivement d'hommes) en affirmant que ce dernier a mis à la disposition de la nouvelle structure tous les moyens dont il dispose, ainsi qu'une aide financière.

L'animatrice du comité de village femmes a également indiqué que la naissance de cette structure a été agréablement accueillie par les femmes du villages et elle a insisté pour dire que les jeunes du village se sont mis à la disposition de la nouvelle structure pour la réussite de la journée du 11 mars.