Après 2 années de vache maigre à cause de la crise sanitaire, la Tunisie veut réaliser une saison touristique pleine durant cet été 2022. À la faveur de l'amélioration de la situation créée par la pandémie de covid-19, qui a plombé le secteur du tourisme en 2021 et surtout en 2020, le pays table sur l'arrivée d'un nombre important de touristes. Le pays compte surtout sur les touristes algériens pour réussir une saison 2022 fructueuse.

Le marché algérien est considéré comme l'un « des marchés stratégiques pour le tourisme tunisien », comme l'a déclaré le ministre du secteur en 2020 déjà. Il est vrai que des centaines d'Algériens se rendent chaque année sur le territoire tunisien pour y passer leurs vacances.

En 2019, la Tunisie a accueilli environ 3 millions de touristes algériens sur un total de 9 millions de touristes de diverses nationalités. En 2020 et 2021, la Tunisie a été privée des visiteurs algériens à cause de la crise sanitaire qui a entraîné la fermeture des frontières et la suspension des voyages entre ce pays et son voisin de l'Ouest, l'Algérie.

Tunisie : forte demande de la part des touristes algériens

Cette année, les deux pays ont enregistré un net recul des infections au Covid-19 et les liaisons aériennes entre les deux pays ont repris. D'ailleurs, le ministre du Tourisme tunisien a annoncé, le samedi 19 mars à la presse, que les services de son ministère enregistrent une forte demande de touristes algériens.

À lire aussi :  Métiers en tension en France : L'Afrique redoute un exode de ses médecins

Il a affirmé en effet que son département a « déployé tous les efforts afin de se préparer au mieux à ce rendez-vous, rassurant qu'une demande importante est constatée pour le site tunisien, que ce soit de la part des marchés européens ou des marchés voisins (la Libye et l'Algérie) ».

Cela dit, il ne faudra cependant pas s'attendre à une très grande affluence des touristes algériens dans la mesure où ces derniers ne peuvent pas entrer en Tunisie à travers les frontières terrestres comme ils le faisaient auparavant. Celles-ci n'étant que partiellement ouvertes et l'accès étant réservé exclusivement aux personnes résidantes des deux pays (les Algériens résidents en Tunisie et Tunisiens résidents en Algérie). Les touristes n'ouvrent pas droit à traverser les frontières.

Algériens désirant se rendre en Tunisie : Ce qu'il faut savoir

En outre, les voyageurs à destination de la Tunisie doivent remplir certaines conditions sanitaires. Ainsi, les passagers vaccinés sont soumis à « l'obligation d'avoir un passeport sanitaire ou un certificat de vaccination prouvant l'achèvement du schéma vaccinal complet », selon les dernières décisions des autorités tunisiennes.

Les personnes non vaccinées « doivent avoir un résultat de test PCR négatif de moins de 48 heures ou bien un résultat négatif du test antigénique de moins de 24 heures » pour pouvoir entrer en Tunisie. À ces conditions s'ajoutent les frais du voyage.