Chaque jour, des centaines de personnes font la queue devant l’agence d’Air Algérie, située avenue de l’Opéra dans le 1er arrondissement à Paris. Ces centaines de clients, dont des personnes âgées, se retrouvent au quotidien devant cette unique agence de la compagnie nationale algérienne en France, dans l’attente d’un remboursement ou dans l’espoir d’acheter un billet.

Dans un reportage publié mardi 29 mars, le journal français Le Parisien a fait état de la galère et surtout de la colère de ces centaines d’Algériens contre la compagnie Air Algérie. L’agence de Paris, qui ouvre ses portes à 9 h, ne prend en charge que la liste des 100 premiers clients arrivés sur les lieux. Une situation qui oblige de nombreuses personnes à venir tôt pour faire la queue. « C’est une grande galère, mais moi je ne suis pas venu très tôt, je ne suis là que depuis 7 h du matin », témoigne un client.

« Ce n’est pas normal ce qui se passe. Je vous le dis, hier, il y avait des messieurs de plus de 80 ans qui faisaient la queue depuis 4 h 25 du matin », ajoute-t-il. « Tout à l’heure, un monsieur dont c’était le tour nous a dit qu’il était venu dès 1 h du matin avec sa chaise. Il voulait absolument obtenir son rendez-vous », s’indigne une cliente dans la vidéo qui accompagne le reportage du Parisien.

À lire aussi :  Vols annulés : Air Canada refuse de rembourser ses clients

« Le billet peut être annulé à tout moment », s’insurge Hafida contre Air Algérie

Comme elle, des centaines d’autres clients viennent, depuis plusieurs mois, réclamer un remboursement de leurs billets d’avion achetés en 2020 auprès d’Air Algérie. Ces clients n’ont pas pu voyager vers l’Algérie en raison de la crise sanitaire du Covid-19, qui a engendré une fermeture des frontières.

À l’approche du ramadan, de nombreux Algériens de France, notamment les personnes âgées, veulent passer ce mois auprès de leurs familles au pays. « Je veux juste qu’on me laisse passer le mois de ramadan auprès de ma famille. Qu’est-ce que je dois faire ? Revenir demain et espérer ? Ou me résigner à faire mes courses pour jeûner ici ? Je ne sais plus quoi faire. De toute façon on paye le prix fort et on n’est même pas assuré de pouvoir partir dans notre pays. Le billet peut être annulé à tout moment », s’insurge Hafida, une dame de 70 ans.

« Je n’ai pas été remboursé. 1700 € ce n’est pas rien ! », lâche un client d’Air Algérie

Ceux qui se rendent à l’agence d’Air Algérie à Paris, dans l’espoir de se faire rembourser leurs billets achetés avant la fermeture des frontières, ne sont pas mieux lotis. Les promesses, tant de fois ressassées par les responsables d’Air Algérie, à propos de l’opération de remboursement, sont restées lettre morte. Ce sont plus de 500 000 clients qui attendent un hypothétique remboursement de leurs billets, selon Air Algérie.

À lire aussi :  Nouveaux vols d'Air Algérie : Les Algériens de France frustrés

Et c’est ce qui s’est passé pour Hamid, un Algérien de France qui avait réservé quatre billets en octobre 2021. Il était censé voyager à bord d’Air Algérie le 20 avril 2022 en famille et revenir le 15 mai. Mais sans le moindre avertissement de la part de sa compagnie, il a découvert que ses deux vols étaient annulés. « C’est incroyable. Je n’étais même pas prévenu. Je n’ai reçu ni un SMS ni un email ni rien pour m’en informer. J’étais allé sur le site pour voir si je pouvais faire l’enregistrement. Et je n’ai pas été remboursé. 1700 € ce n’est pas rien ! », lâche-t-il.