Une bagarre a éclaté, ce mardi 16 novembre 2021, devant l'agence Paris Opéra d'Air Algérie. La scène a été filmée, la vidéo montre un jeune homme qui s'en prit violemment à un autre individu qu'il a roué de coups devant des dizaines de clients de la compagnie aérienne algérienne, qui faisait la queue devant ladite agence.

« L’homme qui donne des coups de poing était en train de mettre une raclée à un perturbateur algérien qui avait bousculé et fait tomber une femme âgée à terre et qui insultait tout ce qui se mettait sur son passage », explique l'auteur de la vidéo, laquelle a été largement partagée sur les réseaux sociaux. Ce dernier soutien que la personne qui a été tabassée a pris pour son grade suite à son comportement provocateur. Cette personne, explique la même source, « s'est pointée devant l'agence les coups de 13 h et a voulu griller la chaine et passer devant les autres clients, dont certains attendaient leur tour depuis des heures ».

 

« Un scandale pour Air Algérie »

L'auteur de cette vidéo a tenu à dénoncer les agents de Paris Opéra qui, selon ses dires, n'ont pas bougé le petit doigt pour tenter de séparer les deux ressortissants algériens. « Ils sont restés au chaud dans leur bureau sans même intervenir ou appeler la police », a-t-il dit. « Cette vidéo n’est pas pour porter le doigt sur mes frères et sœurs Algériens, mais pour incriminer encore une fois Air Algérie », a-t-il encore déclaré. Pour lui, il s'agit d'un scandale pour Air Algérie.

Notons que depuis sa réouverture le 1er septembre dernier, l'agence d'Air Algérie Paris Opéra est prise d'assaut au quotidien par les clients algériens. Ils s'agglutinent chaque jour devant la porte de cette agence dès les premières heures de la journée. Un député de l'émigration a dénoncé, le 6 septembre dernier, ce qu’il qualifie de « médiocrité au cœur de Paris » à travers un message publié sur sa page Facebook.

« Combien nous avons souffert quand nous avons vu comment des gens inutiles continuaient d’humilier les plus âgées, hommes et femmes, dans les bureaux de poste et les banques, dans des files d’attente assis par terre. Maintenant, ils ont exporté leur médiocrité en innovant dans l’humiliation des Algériens à l’étranger », avait écrit en effet, le parlementaire Abdelouahab Yagoubi.