Ramadan en France : L'opération de solidarité « 1 famille 1 étudiant » lancée

Famille en train de prendre un diner (iftar)

À quelques jours du début du mois de ramadan, la Communauté solidaire Alsace a décidé de lancer l’opération « 1 famille 1 étudiant ». Cette opération, lancée pour la deuxième fois, consiste en l’accueil par des familles d’un étudiant (ou plus) isolé, au moment du repas de rupture du jeûne, « l’Iftar », pendant le mois de ramadan.

Ainsi, les étudiants musulmans vivant seuls en France pourront partager le repas de rupture de jeûne dans un milieu familial. Prévu pour le 2 avril, le mois de ramadan est une occasion pour la solidarité entre musulmans en France. La Communauté solidaire Alsace organise ainsi pour la deuxième année consécutive l'opération « 1 famille 1 étudiant ». Les activistes de cette association ont déjà lancé l'opération de recherche des familles d’accueil. Ces familles devront accueillir un étudiant isolé tout au long du mois de ramadan dans le cadre de cette opération.

Affiche de l'opération « 1 famille 1 étudiant »
Affiche de l'opération « 1 famille 1 étudiant »

La Communauté solidaire Alsace invite les familles qui souhaitent participer à cette opération à prendre contact avec ses activistes. Cette opération est « plus qu’une action, un concept humain. Durant le ramadan, il est de coutume de se rassembler pour le moment du repas. Certains étudiants n’ont parfois pas la chance d’avoir leurs proches près de chez eux, parce qu’ils étudient ailleurs. Suite à un franc succès de la première édition, nous renouvelons l’action. Ainsi, nous prospectons des familles afin d’accueillir un étudiant en détresse sociale. Le but est de faire partie de cette famille lors d’un repas ramadanesque (Iftar). […] l’action est ouverte à tout le monde, peu importe votre religion ou vos convictions », a expliqué Fayçal, un des activistes de la communauté qui ajoute : « j'ai rencontré des étudiants, il y a plus d'un an, qui étaient loin de leur famille, et parfois dans une grande précarité. Nous ne pouvions pas les laisser ainsi livrés à eux-mêmes et encore moins durant le mois de ramadan synonyme de partage et d'hospitalité ».

Il faut dire que pendant ce mois de ramadan plusieurs initiatives sont prises dans ce sens. L'association ADDRA a également lancé une opération de solidarité. Le président de l'association Jugurtha Aiyed avait annoncé, le 16 mars, une opération de solidarité en faveur des démunis algériens résidants en France pour le mois de ramadan 2022, dont le premier jour est annoncé pour le 2 avril prochain.

Retour en haut
Share via
Copy link