Délaissé par les touristes européens en raison de la crise sanitaire, le Maroc pourra compter sur les touristes russes pour la saison estivale 2022. Cette nouvelle arrive au bon moment pour sauver le secteur du tourisme dans le royaume chérifien. En effet, la Russie a cité le Maroc parmi les pays amis avec lesquels elle a repris les dessertes aériennes.

Ainsi, la Russie demande à ses ressortissants d'éviter certaines destinations afin notamment de leur éviter des affrontements avec les Ukrainiens et aussi pour sanctionner ces pays qui ont prix position contre la Russie dans cette guerre qu'elle a déclenchée contre l'Ukraine. La Russie décide donc de répondre aux sanctions occidentales même en ce qui concerne le secteur du tourisme. Elle a invité ses ressortissants à ne pas se rendre dans ces pays dits hostiles.

Cette position a été affirmée par la vice-présidente de la commission du tourisme et du développement touristique de la Douma d’État, Natalia Kostenko. Elle a indiqué que les citoyens russes sont désormais soumis à de « sérieuses restrictions » dans le choix des destinations et des lieux de voyage. Elle a souligné que les Russes qui souhaitent voyager sont invités à se rendre dans des pays touristiques, tels que le Maroc, l’Azerbaïdjan, le Kazakhstan, l’Ouzbékistan, le Turkménistan, le Kirghizistan la Géorgie, la Turquie, les Émirats arabes unis, Israël, le Sri Lanka, l’Inde, le Qatar et la Serbie.

À lire aussi :  Air Algérie renforce son offre vers la Russie

Le tourisme au Maroc va donc pouvoir bénéficier d'une manne financière importante, notamment en sachant que les pays prisés par les Russes sont classés pays hostiles par les autorités russes. Il s'agit notamment de nombreux pays européens tels que la France et l’Italie, qui ont commencé à lever les restrictions imposées par la pandémie du Covid-19. Natalia Kostenko a alerté les Russes que voyager maintenant vers ces endroits et d’autres sur le continent européen est « dangereux ».

Il faut dire que cette nouvelle parvient au moment ou la Russie a annoncé la levée des restrictions sur les vols vers 52 pays, dont le Maroc et aussi l’Algérie, à compter de ce samedi 9 avril.