Les autorités marocaines ont récemment lancé des négociations avec une entreprise israélienne en vue d'acquérir un missile de croisière. Selon le site marocain Bladi.net, le missile en question, fabriqué en Israël, a la capacité d'atteindre des cibles terrestres et maritimes à plus de 250 kilomètres.

Le Royaume chérifien veut visiblement renforcer ses forces aériennes, qui ne comptent pas, pour l'instant, de missiles de croisière. Pour cela, il a pris contact avec l'entreprise israélienne Elbit Systems dans le but d'acquérir le missile de croisière Delilah, dont la portée est de 250 kilomètres. Aucun accord n'a cependant été conclu pour l'instant enter les deux parties.

Il faut dire que cet accord éventuel ne pourrait connaître une conclusion sans l'aval des institutions israéliennes en charge de la sécurité. Cependant, un lobby composé de juifs d'origine marocaine est déjà en action. Il tente de convaincre les Israéliens des « bonnes intentions » du Maroc dans ce dossier.

Un missile d'une portée de 250 kilomètres

En fait, selon la même source, qui cite le site spécialisé espagnol Defensa, l'armée marocaine compte utiliser le missile israélien essentiellement sur ses chasseurs F-5 de l'armée de l'air. Pour cela, les Forces armées royales (FAR) marocaines prévoient de mettre à niveau ces chasseurs en les dotant d'un radar de contrôle de tir AESA, d'affichages numériques et d'une liaison de données avancée. Les FAR comptent aussi doter les mêmes chasseurs de systèmes de capteurs et de brouillage avancés ainsi que d'un ensemble d'armes air-sol et air-air modernes, précise la même source.

Il importe de relever que le missile Delilah est équipé d'un chercheur électro-optique avancé pour le jour, la nuit et tous les temps. Il a aussi la capacité de pré-évaluer les dommages de combat, selon la même source, qui précise que cet engin était développé pendant des années par Israel Military Industries (IMI), et ce, avant que cette société ne soit absorbée par Elbit Systems.

Il faut dire que depuis la normalisation de ses relations avec Israël en décembre 2020, le Maroc ne rate aucune occasion pour acquérir des équipements militaires israéliens. Récemment, les Marocains ont acquis des véhicules aériens sans pilote et un système de défense aérienne avancé, selon le site israélien N12 reprenant le ministère israélien de la Défense.