Engagé par le club turc de Yeni Malatyaspor en janvier 2022, l'international algérien Mehdi Zeffane est libre après avoir résilié son contrat avec son club employeur pour « salaires impayés ». Il se cherche un club sérieux et se dit prêt à rebondir en France, selon un entretien accordé au site spécialisé Foot Mercato.

« La Turquie, ça ne s'est pas très bien passé. Je me suis retrouvé dans un club très mal organisé. Toute l'équipe a quitté le club prématurément. Je suis libre de tout contrat depuis fin mars. J'ai quitté le club pour salaires impayés. C'est malgré tout une expérience qui me servira pour l'avenir. Le plus important aujourd'hui pour moi, c'est l'avenir. Et je me prépare pour le mercato estival qui arrive très vite », a en effet fait savoir Mehdi Zeffane.

Mehdi Zaffane ouvert à un retour en France

Le champion d'Afrique 2019, qui a joué à l'Olympique lyonnais, au Stade rennais et au Krylia Sovetov Samara (Russie), veut un club intéressant, un club sérieux au sein duquel il pourra s'épanouir. Comprendre, pas un club désorganisé comme le club turc qu'il vient de quitter. Et vu son CV, un club auquel il veut apporter son expérience. Il est aussi ouvert à un retour en France, où il a quelques contacts. « Je ne suis pas fermé à un retour en France. J'ai fait le plus gros de ma carrière en France. Je suis même ouvert à un retour en France. Il y a quelques prises de contact. C'est encore tôt, car certains clubs ne sont pas encore complètement fixés sur leur avenir. Mais il y a quelques prises de contact oui », a-t-il précisé.

À lire aussi :  France ou Algérie ? Nabil Fekir explique son choix de nationalité sportive

Mehdi Zaffane n'exclut pas un retour à l'Olympique lyonnais

Mehdi Zeffane affirme même qu'il est prêt à reprendre avec son club formateur, l'Olympique lyonnais, si les dirigeants du club le contactent. Surtout que le club n'est plus dans les premiers rôles en Ligue 1 et patine un peu avec une 8e place peu reluisante au classement. À 30 ans, il n'est plus aussi jeune, mais sa carrière n'est pas finie. Il peut encore briller en Ligue 1.

« Lyon, c'est ma ville natale. L'OL, mon club formateur. L'OL ne vit pas sa meilleure saison, c'est sûr. Peut-être qu'ils veulent retrouver une identité en revenant vers la formation. Je ne suis pas aux manettes, alors c'est difficile d'en parler, mais je souhaite toujours le meilleur à Lyon. Et quand j'entends que des anciens pourraient revenir, je reste attentif. Je ne suis pas du tout en contact avec les dirigeants de l'OL, même si j'ai toujours beaucoup d'amis là-bas. Si demain, Lyon m'appelle pour revenir, j'étudierai la proposition et je serai ouvert à cette possibilité, éventuellement. On verra. Je suis ouvert. J'ai eu la chance de gagner des titres, de jouer dans des bons clubs en France et à l'étranger, je pense avoir engrangé beaucoup d'expérience en tant que joueur et en tant qu'homme », a-t-il précisé.

À lire aussi :  Football : Débuts timides pour les Algériens dans les championnats européens

Mehdi Zeffane prêt à revenir en sélection nationale

À l'occasion de cet entretien, le défenseur algérien n'a pas manqué de commenter l'actualité de l'équipe d'Algérie. Mehdi Zeffane n'a pas été convoqué depuis septembre 2021 et il ne désespère pas de revenir parmi les Fennecs. Il a exprimé sa tristesse quant à la participation chaotique de l'équipe d'Algérie en coupe d'Afrique et la non-qualification à la Coupe du Monde 2022. Cependant, il estime qu'il est temps de tourner la page et de reprendre le travail.

« C'était un début d'année compliqué. J'étais triste comme tous les Algériens. On a pris une grosse claque entre la CAN et la non-qualification pour la Coupe du Monde. Pas mal de choses ont été dites depuis le début d'année. Maintenant, on a juste à faire le dos rond, faire le travail et revenir sur le devant de la scène au plus vite. C'est tout ce qu'on a à faire », a déclaré l'arrière droit.

Mehdi Zeffane se dit prêt à apporter sa pierre à l'édifice et cela influera certainement sur son choix de carrière en club, notamment à l'occasion du mercato estival. « Je sais que le coach Djamel (Belmadi), avec qui je suis souvent en contact, regarde tout ce qui se passe pour les joueurs qu'il a déjà sélectionnés. Je sais que c'est important pour lui d'avoir des joueurs dans des championnats compétitifs, ça aura aussi un impact sur mon choix cet été, c'est certain », a-t-il soutenu.