Le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune a ordonné le « lancement dans l’immédiat » du nouveau programme de vols internationaux et de traversées maritimes, en prévision de la saison estivale. C’est ce qu’indique un communiqué de la Présidence de la République, publié ce jeudi 19 mai 2022 à l’issue de la réunion du Conseil des ministres.  

Annoncé en grande pompe le 8 mai dernier lors d’une réunion du Conseil des ministres, présidée par le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune, le nouveau programme des vols d'Air Algérie en prévision de la saison estivale n’est toujours pas connu. Dans le communiqué publié par la Présidence, à l’issue de ce Conseil, il est mentionné que ce programme « sera publié par décret exécutif ».

Les Algériens, notamment ceux établis à l’étranger, ne cessent de s’interroger sur le contenu de ce nouveau programme, puisque le communiqué de la Présidence ne mentionne aucun détail. Pire encore, la décision du gouvernement de procéder à un décret exécutif pour la publication de ce programme a suscité la colère de nombreux Algériens.

Dans l’attente de la publication du nouveau programme d'Air Algérie

Pourtant, l’annonce du renforcement du programme de vols et des dessertes maritimes remonte à la réunion du Conseil des ministres tenue le 24 avril 2022. Le chef de l’État avait, en effet, donné une série d’instructions au ministre des Transports. Dans ce sens, Tebboune avait ordonné « d’entamer la révision des prix des billets de transport aérien et maritime avant la saison estivale, au profit » de la diaspora algérienne à l’étranger.

Face au grand retard enregistré pour l’annonce du programme d'été pour Air Algérie et Algérie Ferries, le chef de l’État a ordonné ce jeudi la mise en application dans « l’immédiat du nouveau programme de vols et de dessertes maritimes en prévision de la saison estivale », indique un communiqué de la Présidence publié à l’issue de la réunion du Conseil des ministres.

Mais comme pour les annonces précédentes, aucun détail n’est donné dans le communiqué de ce jeudi concernant le nouveau programme. Toutefois, le fait que le Chef de l’État ordonne sa mise en application dans « l’immédiat » constitue un signe que le la publication du décret exécutif est imminente.