Un député de l'émigration a poussé un véritable coup de gueule, il a critiqué la voie adoptée par les autorités algériennes pour publier le nouveau programme de vols d'Air Algérie. Il s'agit de Abdelouahab Yagoubi, qui affirme ne pas comprendre la décision de diffuser ledit programme via un décret exécutif. 

Les autorités algériennes ont décidé d'autoriser la compagnie aérienne Air Algérie à renforcer son programme de vol. Établi en prévision de la saison estivale, le plan de vol de la compagnie a été adopté dimanche dernier lors du Conseil des ministres. Le communiqué ayant ponctué cette réunion a indiqué que le tant attendu nouveau programme de vol de la compagnie sera publié prochainement « par voie d'un décret exécutif ».

Ce procédé n'est pas du gout du député de l'émigration Abdelouahab Yagoubi, qui a tenu à le faire savoir. En effet, dans une publication mise en ligne le mercredi 11 mai sur sa page Facebook, ce dernier s'est montré critique envers cette manière de faire adoptée par le gouvernement.

« j’ai vraiment du mal à comprendre la décision de publier au Journal officiel un simple programme de vols et le gérer par voie de décret exécutif (du Premier ministre) et nécessitant la modification à chaque changement », a déclaré le parlementaire.

À lire aussi :  Nouveau système de réservation : Algérie Ferries lance une consultation internationale

Fermeture des frontières : Quelle compensation pour les Algériens ?

Dans sa communication, le député s'est par ailleurs posé certaines questions concernant le programme de vol d'Air Algérie. « Le gouvernement prévoit-il de prendre en charge les frais de transport des Algériens résidant à l’étranger, après les avoir empêchés de visiter leur pays durant ces deux dernières années ? », s'est-il demandé.

« Y aurait-il une subvention exceptionnelle qui sera prélevée sur le budget de l’État pour compenser la baisse des prix des vols et traversées maritimes suite à cette décision administrative du gouvernement ? », s'est-il encore exclamé. Et d'ajouter : « y aurait-il une agréable surprise qui sera annoncée à nos compatriotes à l'étranger en guise de réparation des désagréments causés par la décision de fermeture ? »