Les relations entre l'Algérie et l'Espagne connaissent une recrudescence dans les tensions. L'Algérie a suspendu le traité d'amitié la liant avec l'Espagne en réaction au changement de position du Royaume ibérique concernant la question du Sahara occidental. Dans l'objectif d'apaiser les tensions entre les deux pays, l'Espagne a décidé de ne pas participer aux manœuvres militaires organisées par les armées américaines et marocaines « African Lion 2022 », qui se dérouleront du 20 juin au 1er juillet au Maroc et dans d'autres pays africains.

Ainsi, l'Espagne tente de revenir à de meilleures relations avec l'Algérie. Avec cette décision, elle envoie un message à l'Algérie. En effet, ce pas est destiné surtout à ne pas envenimer des relations déjà très tendues. L'Espagne ne participera donc pas à ces manœuvres organisées par les États-Unis et Africom (Commandement américain pour l'Afrique). Des manœuvres qui vont démarrer dans les prochains jours au Maroc, en Tunisie, au Sénégal et au Ghana. C'est la deuxième année consécutive où l'African Lion verra l'absence de l'Espagne, ont indiqué des sources du ministère de la Défense à Público.

Il faut dire que l'Espagne avait manqué l'édition de l'année dernière, qui devrait se dérouler entre autres au Sahara occidental. Une option qui a été finalement exclue par les États-Unis. Ce choix avait été retenu quelques mois après l'annonce, en décembre 2020, de la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental. Une option qui n'a pas été du goût de l'Algérie, qui revendique le retour à la légitimité internationale sur ce territoire considéré non autonome par l'ONU.

Il faut également souligner que le Maroc accorde une importance particulière à l'événement militaire organisé avec son partenaire américain. Ainsi, l'African Lion 2022 se déroulera dans les régions de Kenitra, Agadir, Tan-Tan, Taroudant, Ben Guerir et à Mehbes, près de la frontière avec l'Algérie. Mais le site officiel Africom ne cite que les villes marocaines, ce qui confirme l'exclusion des terres sahraouis de ces manœuvres.