L'entreprise pétrolière et gazière algérienne Sonatrach a annoncé le 27 juin une importante découverte de gaz. Dans un communiqué publié sur son site, le groupe pétrolier a affirmé qu'il a découvert ce « potentiel important en hydrocarbure dans le périmètre de Hassi R'Mel ».

Sonatrach ne cesse de renforcer ses capacités en multipliant les découvertes en hydrocarbures. Le 29 mars dernier, le groupe pétrolier algérien a annoncé la détection de deux gisements de pétrole et de gaz. « En date du 22 mars 2022, Sonatrach a réalisé avec succès un puits de délinéation West Oglet En Nasser-2 (WOEN-2) dans le périmètre Touggourt Est I, situé au nord du champ de Hassi Messaoud », avait fait savoir, il y a quelques mois, l'entreprise dans un communiqué. Quelques jours auparavant, la même entreprise a fait également état de la découverte d'un important gisement pétrolier dans la région de Berkine.

Sonatrach renforce ses capacités

Lundi 27 juin, Sonatrach a annoncé une nouvelle découverte de gaz : « Sonatrach annonce, ce jour, qu’elle a mis en évidence un potentiel important en hydrocarbures dans le réservoir Lias Carbonaté « LD2 » au niveau du périmètre d’exploitation de Hassi R’Mel », a indiqué l'entreprise algérienne.

Sonatrach précise que « l’évaluation préliminaire de ce potentiel a montré un volume qui varie entre 100 et 340 milliards de m3 de gaz à condensat. Ces volumes constituent l’une des plus grandes réévaluations des réserves des 20 dernières années ».

À lire aussi :  Visite du président français Emmanuel Macron en Algérie : au-delà du devoir de mémoire et du gaz (contribution)

L'entreprise pétrolière algérienne a souligné par ailleurs qu'un « programme de travaux de développement est en cours d’exécution pour confirmer les volumes estimés et réaliser des productions en fast track de l’ordre de 10 millions de m3 par jour à partir du mois de novembre 2022 ».