À quelques jours de la réouverture des frontières terrestres avec l’Algérie, la Tunisie se prépare à accueillir les touristes algériens. Les autorités et les professionnels du secteur touristique se sont déjà mis aux préparatifs pour l’accueil des Algériens, qui s’apprêtent à voyager en Tunisie par voie terrestre.

La réouverture des frontières terrestres entre l'Algérie et la Tunisie est fixée pour le 15 juillet prochain. Une nouvelle qui a ravi des milliers d’Algériens qui pourront désormais renouer avec leur destination touristique préférée. En effet, avant la fermeture des frontières en mars 2020, plus de 3 millions de touristes algériens se rendent chaque année en Tunisie, dont 93 % par voie terrestre.

Mais depuis la fermeture des frontières, le nombre de touristes algériens en Tunisie a connu une chute drastique. Selon les chiffres de l'Office national tunisien du tourisme (ONTT), le nombre de touristes algériens ayant rejoint la Tunisie de janvier à mai 2022 n'a pas dépassé 36 000 touristes. Un chiffre qui révèle l’impact négatif de la fermeture des frontières terrestres sur le flux de touristes algériens. Ceux qui optent pour un voyage par avion sont confrontés aux prix exorbitants des billets.

La Tunisie met en place les dispositifs nécessaires pour accueillir les touristes algériens

D’ailleurs ce n’est pas pour rien que les professionnels du tourisme en Tunisie ne cessent depuis plusieurs semaines de réclamer la réouverture des frontières terrestres. Une réouverture qui devient réalité à partir du 15 juillet prochain, au grand bonheur des Algériens, qui auront enfin l'opportunité de se rendre en Tunisie avec leurs propres véhicules et aux Tunisiens de venir en Algérie de la même façon.

À lire aussi :  40 % des étrangers en France inactifs : Le vrai du faux

En prévision de ce grand évènement, les autorités tunisiennes ont déjà mis en place l’ensemble des dispositions pour accueillir les touristes algériens. D’ailleurs, le ministre tunisien du Tourisme, Mohamed Moez Belhassine, a présidé mercredi 6 juillet 2022 une réunion de coordination en prévision de l’accueil des touristes algériens.

Cette réunion a regroupé le représentant de l’office national des passages frontaliers terrestres, le représentant du tourisme en Algérie, et le représentant régional du tourisme à Tabarka-Aïn Drahem. À cette occasion, le ministre tunisien du Tourisme a appelé à « prendre toutes les mesures nécessaires, notamment au niveau des passages frontaliers, et au sein des unités hôtelières en vue d’assurer un meilleur accueil des Algériens, et leur permettre de passer leurs vacances dans les meilleures conditions ».