La Tunisie cache-t-elle les chiffres réels concernant les contaminations au covid-19 pour sauver la saison touristique ? Une association tunisienne a jeté un pavé dans la mare ce jeudi 14 juillet en affirmant que le ministère tunisien de la Santé dissimule les véritables données enregistrées actuellement sur la pandémie.

Après 2 années de vache maigre à cause de la crise sanitaire liée au coronavirus, la Tunisie compte renouer avec les grandes affluences touristiques cet été. Les frontières étant réouvertes, le pays s'attend en effet à l'arrivée de millions de visiteurs durant l'actuelle saison estivale. Parmi eux, les Algériens qui se préparent à envahir ce pays dès ce vendredi 15 juillet[1]Cet été, 1 million de touristes algériens sont attendus en Tunisie, date de la réouverture des frontières terrestres entre l'Algérie et la Tunisie, fermées depuis mars 2020[2]Officiel : Voici la date de la réouverture des frontières terrestres entre l'Algérie et la Tunisie.

Coronavirus en Tunisie : Voici les chiffres officiels

Pourtant, la situation sanitaire est loin d'être reluisante dans ce pays. Le ministère tunisien de la Santé fait état dans son dernier bilan hebdomadaire du 4 au 10 juillet courant de 25 décès et 21'875 nouveaux cas (soit plus de 3000 nouveaux cas par jour en moyenne, et moins de 4 décès par jour).

À lire aussi :  Air Algérie bouscule la Royal Air Maroc en Afrique avec son nouveau programme de vols

Selon ce bilan officiel, la localité de Gabès – à titre d'exemple – a enregistré 120 nouveaux cas le jeudi 14 juillet contre 214 le mercredi. Pour sa part, Tataouine a déploré 160 contaminations le mercredi. Sidi Bouzid a connu 434 nouvelles contaminations le mardi 12 juillet. Des chiffres inquiétants, il faut le reconnaître.

Il est vrai que d'après les données du site web WorldMeters, la Tunisie enregistre en moyenne 2900 nouveaux cas par jour actuellement. Le site Bing Covid-19 Tracker fait quant à lui état de 3483 nouvelles contaminations quotidiennes depuis le 8 juillet. Une situation « officielle » proche de celle connue à la fin du mois de juin 2021, juste avant la grande vague d'infections de l'été, qui a ruiné la saison touristique 2021.

Une association tunisienne conteste le bilan officiel et jette un pavé dans la mare

Pourtant, selon l'organisation de la société civile locale Ana Yakidh (lit. « moi, éveillé »), ce nombre ne reflète pas la réalité et reste très loin du bilan enregistré en Tunisie. Cette organisation accuse le ministère de la Santé de « dissimuler la vérité » concernant la propagation du coronavirus en Tunisie. Selon la même source, citant un document du département ministériel, la pandémie connaît un rebond inquiétant dans le pays et fait plusieurs victimes quotidiennement. Ana Yakidh parle ainsi de 135 décès durant la semaine du 4 au 10 juillet courant ; ce qui contredit la statistique de 25 décès donnée par le ministère tunisien de la Santé.

À lire aussi :  Vols annulés : Vers une baisse du montant des indemnisations ?

La Tunisie revit-elle le scénario de l'été 2021 ?

La Tunisie cache-t-elle donc les vraies données pour sauver sa saison estivale, comme le disent certaines sources ? Il est vrai que le tourisme constitue un secteur névralgique pour l'économie du pays, qui fait face à une crise financière sans précédent. La Tunisie a toujours compté sur la saison estivale pour renflouer ses caisses. Ira-t-elle cependant jusqu'à mettre en péril les vies de ses citoyens et des touristes ?

Il va sans dire que les nombreux visiteurs attendus en Tunisie seront des potentiels porteurs du virus. À leur retour, dans leurs pays respectifs, ils risquent de contaminer leurs proches et leurs entourages. L'Algérie est bien entendu concernée.