L'actrice algérienne Shirine Boutella est victime d'une campagne de haine sur les réseaux de la part de nombreux Algériens. En publiant ce mercredi 20 juillet sur son compte Instagram une série de photos avec un tatouage sur une partie de son corps, l'actrice s'est vu descendre en flamme par une partie de ses abonnés et d'autres internautes algériens.

Shirine Boutella, qui était déjà la cible d'attaques l'année dernière pour son rôle dans un film[1]L'actrice algérienne Shirine Boutella victime d'une campagne haineuse sur les réseaux sociaux, a répondu à ses détracteurs à travers une vidéo. En effet, en publiant ce mercredi sur son compte Instagram[2]Publication de Shirine Boutella et de son tatoueur, Instagram quelques photos d'un tatouage entre les seins, l'actrice algérienne Shirine Boutella ne s'attendait certainement pas à autant de critiques violentes de la part de la franche des internautes algériens qui jouent aux gardiens de la morale et de la vertu.

Shirine Boutella, qui a été révélée comme actrice au public en 2019 en joutant le premier rôle dans le film Papicha[3]Césars 2020 : Le film Papicha doublement primé, s'est fait connaitre à l'international lorsqu'elle rejoint en 2021 la distribution de la série Netflix Lupin. Cette influenceuse, née en 1990 à Alger, vit actuellement en France et est très suivie sur les réseaux sociaux. Elle compte en effet 2,4 millions d'abonnés sur Instagram, et c'est à travers ce réseau qu'elle partage régulièrement des stories et des photos sur son activité professionnelle et sa vie de tous les jours en France et à l'étranger.

Ce mercredi 20 juillet 2022, Shirine Boutella a publié quelques photos d'elle la montrant avec un tatouage aux motifs berbères. Sur l'une des photos, Shirine Boutella s'est affichée torse nu, mais sans montrer son visage et tout en cachant ses seins. Une image des plus banales, il faut le dire, sur un réseau social comme Instagram.

Les photos du tatouage de Shirine Boutella enflamment la toile

Sur ces clichés, Shirine Boutella a voulu montrer à ses fans les détails de son tatouage entre les seins. Un tatouage aux motifs berbères qui est passé « inaperçu » chez une bonne partie des internautes algériens. Ces derniers se sont en effet attaqués à l'actrice en raison de sa photo jugée « osée ». La majorité des internautes se sont pris à l'actrice, allant jusqu'à la traiter de « non musulmane ».

« Vous voulez me mettre dans la tête que montrer ses seins veut dire être libre ? Pour moi t'es une g…, point barre », écrit un abonné de l'actrice sur Instagram. « Je pense que pour le tatouage, t'es libre, mais c'est une honte si tu montres ça en public. Tu représentes l'Algérie et un peu de respect pour ce pays. Je suis vraiment déçu », s'insurge un autre.

« En ma qualité de représentant de tout le peuple algérien (sic), nous nous démarquons de toi, car tu nous fais honte », lance un autre commentateur dans un message écrit en langue arabe. « Tu dois bien savoir que montrer une partie de son corps aux étrangers est haram pour une femme musulmane. Tu nous fais honte en tant qu'Algériennes et tu portes atteinte à notre religion », s'insurge une autre.

Shirine Boutella se défend et « descent » ses détracteurs

Des dizaines d'autres messages s'attaquant à Shirine Boutella ont été relevés sur la page Instagram de l'actrice. La majorité émanent d'abonnées algériens, comme l'illustrent leurs noms et le drapeau algérien accompagnant leurs commentaires. Mais d'autres internautes ont affiché leur admiration pour les photos de l'actrice, tout en lui apportant leur soutien.

« Tatouage tellement beau à voir que je suis prêt à être châtié à ta place », écrit un internaute à l'adresse de Shirine Boutella. « Pour les haramistes, allez… », ajoute-t-il. « Tu es une fierté pour la femme algérienne en parlant de ta carrière surtout, parce que le reste, on n'est même pas censé le relever. C'est fondamental et naturel. You go girl!!! » écrit une fan de l'actrice algérienne.

Shirine Boutella, pour sa part, a tenu à réagir aux attaques l'ayant ciblée, à travers des stories vidéo sur son compte Instagram. Dans ce long message vidéo, l'actrice n'a pas hésité à qualifier ceux qui l'ont attaquée pour ses photos « d'abrutis ». Tout en affirmant que « les corps des hommes et des femmes n'appartiennent pas aux autres », Shirine Boutella a insisté qu'elle est « libre de ses choix », tout en appelant les gens à cesser de la juger. « Arrêtez de me juger pour ce que je fais et de donner des directives aux gens pour ce qu'ils devront faire dans leur vie », ajoute-t-elle.

« J'ai vraiment honte de lire vos commentaires et de devoir m'excuser auprès des gens et de dire je suis désolée pour ce que je fais. Attention, je n'ai pas honte de ce que je fais, mais j'ai honte de vous et de vos commentaires », lance-t-elle aussi, avant d'avouer que « c'est fatigant de se justifier auprès des gens frustrés comme vous ». L'actrice algérienne établie en France s'affirme aussi, en martelant à qui veut l'entendre qu'elle est libre de vivre sa vie comme elle le veut et de faire ce qu'elle veut.

 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by MΔXLESQUΔTT (@maxlesquatt)