Dans son dernier rapport, l'Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE) a publié les chiffres des abonnés au téléphone (fixe et mobile) et à internet en Algérie. Près de 47 millions d'abonnés à l'internet fixe et mobile ont été enregistrés durant le 1er trimestre 2022 en Algérie, contre 43,5 millions durant la même période de 2021, soit une évolution de près de 8 % en une année, selon l'ARPCE.

Le nombre d'abonnés aux réseaux de téléphonie fixe (filaire, 4G LTE et fibre FTTH) en Algérie a dépassé les 5,20 millions au 1er trimestre de 2022, alors qu'il était de 4,82 millions à la même période de 2021, soit une évolution de 7,83 %, indique le dernier rapport de l'Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE), publié vendredi 12 août par l'APS. L’Autorité précise, en outre, que sur le nombre total des abonnés aux réseaux de téléphonie fixe 3,60 millions étaient des abonnés aux réseaux filaires et 1,36 million aux réseaux sans fil 4G LTE/Wimax.

Sur les 5,20 millions d’abonnés aux réseaux de téléphonie fixe au 1er trimestre de l’année en cours, 4,75 millions étaient des abonnés résidentiels et 447 436 des abonnés professionnels, précise la même source, ajoutant qu' « à la fin mars 2022, les abonnés aux réseaux de téléphonie fixe résidentiels représentaient 91,40 % du total des abonnés de la téléphonie fixe, contre 8,60 % d'abonnés professionnels ».

Plus de 5,2 millions d’abonnés au téléphone fixe enregistrés en Algérie

Le nombre d’abonnés à la téléphonie en fibre optique (FTTH) est, quant à lui, passé de « 92 937 au 1er trimestre de 2021 à 216 900 au 1er trimestre de 2022 », relève l'ARPCE. Le taux de pénétration aux réseaux de téléphonie fixe a enregistré également une légère évolution, atteignant les 11,80 % au 1er trimestre de l’année en cours, contre 10,96 % durant la même période de l’année 2021.

À lire aussi :  Guerre d'Algérie : révélations sur les prisons de Normandie

Pour ce qui est de la téléphonie mobile, plus de 47,67 millions d'abonnés ont été enregistrés durant le 1er trimestre de 2022 en Algérie, contre 46,04 millions d'abonnés au 1er trimestre de l'année précédente, soit une hausse de 3,35 %, indique l'ARPCE dans son rapport. « Sur les 47,67 millions abonnés actifs à la téléphonie mobile, 42,68 millions sont des abonnés au réseau 3G/4G, soit 89,54 % du nombre total des abonnés, contre 4,98 millions abonnés au réseau GSM, soit 10,46 % », précise la même source.

Le taux de pénétration au réseau de la téléphonie mobile a atteint, quant à lui, 108,15 % durant 1er trimestre de l'année 2022, contre 104,65 % durant le 1er trimestre de l'année 2021, relève l'ARPCE, expliquant que cette hausse est due, en particulier, à « la légère progression du marché de téléphonie mobile ». Le trafic voix généré dans les réseaux de téléphonie mobile a atteint un volume de 41 574 millions de minutes au 1er trimestre de l'année en cours, soit une augmentation de 1,81 % par rapport à la même période de l'année précédente, précise le même rapport.

Près de 47 millions d’abonnés à internet (fixe et mobile) enregistrés au 31 mars 2022

S'agissant des opérateurs de téléphonie mobile en Algérie, c’est Mobilis qui arrive en tête en termes d'abonnés au 1er trimestre de 2022, avec 20,3 millions d’abonnés GSM, 3G et 4G  suivi de Djezzy (14,6 millions) et d'Ooredoo (12,7 millions), souligne l’ARPCE.  L'opérateur Mobilis enregistre ainsi une évolution de son nombre d'abonnés avec 20,3 millions d'abonnés durant le 1er trimestre de l'année en cours, contre 19,2 millions durant la même période de l'année précédente. Il est suivi par l'opérateur Djezzy avec 14,6 millions d'abonnés au 1er trimestre de 2022 (14,3 millions à la même période de 2021) et Ooredoo avec 12,7 millions d'abonnés aux technologies 3G et 4G au 31 mars 2022 (12,4 millions à la même période de 2021), relève le rapport.

À lire aussi :  La harga devient un projet familial en Tunisie

Pour ce qui est d'Internet, « le nombre total des abonnés en Algérie a atteint 46,9 millions durant le 1er trimestre de 2022, alors qu'il était de 43,5 millions durant le 1er trimestre de 2021, soit une évolution de 7,93 % en l'espace d'une année », précise la même source. Sur les 46,9 millions d'abonnés à internet[1]Découvrez les habitudes des Algériens sur Internet, au 31 mars de l'année en cours, 4,2 millions sont des abonnés à l'internet fixe (3,8 millions durant la même période de l'année précédente), et 42,6 millions à l'internet mobile (39,6 millions durant le 1er trimestre de 2021).

Concernant l'internet fixe, sur les 4,2 millions d'abonnés à ce service en Algérie, 2,7 millions étaient abonnés à l'internet haut débit (ADSL), 1,3 million à la 4G LTE fixe, 216 900 à la fibre optique jusqu'au domicile (FTTH) et 443 à la technologie Wimax, entre autres, note l'ARPCE. Sur le nombre global d'abonnés à l'internet fixe, 97,5 % étaient des abonnés résidentiels contre seulement 2,4 % d'abonnés professionnels, selon la même source.

Pour ce qui est des abonnés aux différentes offres internet fixe, 1,3 % disposent de débits entre 8 Mégas et 10 Mégas, 82,6 % entre 10 Mégas et 20 Mégas et 15,98 % entre 20 Mégas et 100 Mégas et 0,05 % plus de 100 Mégas, indique l'ARPCE. Le volume du trafic Data consommé est passé de 706 millions de Gigaoctets (Go) durant le 1er trimestre de 2021 à 1 486 millions de Go (1,4 Téraoctet) durant le 1er trimestre de 2022, relève l’ARPCE.

À lire aussi :  Guerre d'Algérie : révélations sur les prisons de Normandie

Plus de 42,6 millions d'abonnés à internet mobile enregistrés durant le 1er trimestre de 2022

Concernant le marché de l'internet mobile (3G/4G) en Algérie[2]Internet en Algérie : Vitesse, classement, qualité de service et opérateurs (Dossier), plus de 42,6 millions d'abonnés actifs ont été enregistrés durant le 1er trimestre 2022, contre 39,6 millions durant la même période de 2021, selon le même rapport. Sur les 42,6 millions d'abonnés à l'internet mobile, 35,7 millions sont abonnés au réseau mobile 4G et 6,8 millions à la 3G, note l'APRCE, qui souligne que 97,25 % des usagers ont souscrit à des abonnements de type voix et data contre seulement 2,75 % du total des abonnés ont souscrit à des offres data seulement.

Le  volume de trafic Data consommé a dépassé les 612,5 millions de Go durant le 1er trimestre de l'année en cours, contre 445,6 millions de Go durant la même période l'année précédente, selon l’ARPCE. La bande passante internationale consommée durant le premier trimestre de l'année en cours a été, quant à elle, évaluée à 532,1 Gb/s, en diminution par rapport à la même période à l'année précédente où elle était de 663 Gb/s. Le volume moyen mensuel du trafic de la Data consommée par abonné au 31 mars 2022 était de 5 Go contre 3,7 Go durant le 1er trimestre 2021, relève le bilan de l’ARPCE.