L'international algérien Islam Slimani, qui n'est plus en odeur de sainteté avec le Sporting CP, continue de faire parler de lui en cette période de mercato estival. Les informations qui circulent font état de l'intérêt que portent plusieurs clubs au baroudeur de l'équipe d'Algérie, mais indiquent que les discussions avancent bien avec le Stade brestois 29, qui emploie déjà deux Algériens.

Le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe d'Algérie intéresserait plusieurs clubs européens et du Golfe. L'on a même parlé de l'intérêt que lui portent des clubs comme l'Olympique de Marseille[1]L'Olympique de Marseille attentif à la situation d'Islam Slimani, l'OGC Nice ou Nottingham Forest[2]Islam Slimani de retour en Premier League ?. Mais selon les rumeurs qui ont circulé jusque-là, il ne s'agit que d'intérêt exprimé en interne et aucun club n'a formulé une offre concrète pour s'offrir les services de l'avant-centre algérien. À l'exception, bien entendu, du Stade brestois 29[3]L'arrivée d'Islam Slimani au Stade Brestois 29 serait imminente.

Justement, le Stade brestois 29 serait arrivé à un accord avec Islam Slimani. Et c'est le site spécialisé Foot Mercato qui l'a affirmé le vendredi 19 août[4]Accord entre le Stade Brestois et Islam Slimani, Foot Mercato. À l'âge de 34 ans, l'attaquant international algérien pourrait quitter le Portugal dès cet été pour regagner la Ligue 1 française. Selon les « dernières informations » de Foot Mercato, l'ex-attaquant de Leicester City, Newcastle, l'Olympique lyonnais et l'AS Monaco s'est entendu avec le Stade brestois 29 sur un contrat de 2 années.

Cela dit, la même source précise que Slimani se laisserait un temps de réflexion, avec l'objectif de voir si d'autres clubs sont susceptibles de s'intéresser à lui et de faire des offres que l'on ne refuse pas. Il est vrai qu'il est temps pou l'attaquant algérien de trouver la stabilité, lui qui est au crépuscule de sa carrière. Une fin de carrière qu'il risque de rater en raison d'un différend avec son désormais ex-entraîneur du Sporting CP, Ruben Amorim, qui ne veut plus de lui dans son équipe.