Le nombre d’étudiants étrangers inscrits en France en 2021-2022 a connu une augmentation record, selon un rapport de Campus France publié à l’occasion de la rentrée universitaire 2022-2023. Les étudiants étrangers en provenance des pays de l’Afrique du nord arrivent en tête puisque le Maroc (1er), l’Algérie (2e) et la Tunisie (6e) figurent dans le Top 10 des pays d’origine des étudiants étrangers en France, selon la même source.

Après une année universitaire 2020-2021 marquée par une relative baisse, en raison de la crise sanitaire, le nombre d’étudiants étrangers en France a augmenté de 8 % au cours de l’année 2021-2022, selon un rapport de Campus France, l’agence chargée de l’accueil des étudiants étrangers. Il s’agit de "la croissance interannuelle la plus forte depuis 2005", indique le communiqué de Campus France qui précise qu’ "en incluant les apprentis du supérieur, le seuil des 400.000 étudiants étrangers en France vient tout juste d’être franchi (400 026)".

Campus France a indiqué que "ce rebond enregistré au cours de l’année universitaire 2021/22 semble se confirmer pour l’année 2022/23". Selon Campus France, qui s’appuie sur des chiffres fournis par le ministère français de l’Enseignement supérieur "fin août 2022, plus de 140.000 étudiants issus de 70 pays dans le monde entier avaient déposé une candidature via [la plateforme] Etudes en France. Un nombre record, en hausse de 18 % par rapport à la situation pré-Covid".

En France, les étudiants d'Afrique du Nord présents dans le Top 10

La progression la plus importante concerne les étudiants en provenance des zones Amériques (avec 15 % d’étudiants supplémentaires) et Europe (+ 13 %). Mais c’est l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient, qui arrivent en tête pour ce qui est du nombre d’étudiants accueillis, avec une hausse de 10 %, selon Campus France. En effet, six pays africains dont trois d’Afrique du nord (Algérie, Tunisie et Maroc) figurent dans le top 10 des pays d’origine des étudiants étrangers inscrits dans l’enseignement supérieur français en 2021-2022, selon les statistiques de Campus France.

Le Maroc arrive en tête avec 46.371 inscrits en 2021-2022 en hausse de 3% suivi de l’Algérie avec 31.032 étudiants inscrits, soit une augmentation de 6%. La Chine avec 27.479 étudiants arrive à la troisième place devant l’Italie (4e, 19.185 étudiants). Le Sénégal (5e, 15.264, la Tunisie (6e, 13.661), l’Espagne ( 7e, 11.256) la Côte d’Ivoire (8e, 10.725), le Liban (9e, 10.469)  et le Cameroun (10e, 9.037 inscrits) complètent le Top 10.